Une fin de mandat qui passe à la trappe

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
L'édito politique de 6h20 est une chronique de l'émission Europe 1 bonjour
Partagez sur :

Depuis que François Hollande a renoncé à être candidat, les Français l’ont oublié.

Vous nous parlez Marion d’un quinquennat de plus en plus fantomatique


Une devinette Samuel : qui est le nouveau ministre en charge du Commerce extérieur et du Tourisme ? Harlem Désir.

Mais que d’ingratitude ! C’était hier au Journal officiel et personne n’en a parlé. Il a été nommé en remplacement de Matthias Fekl, le nouveau ministre de l’Intérieur.

C’est quand même étrange cette nomination à 15 jours du premier tour. Surtout quand ce secrétaire d’Etat est en charge des Affaires européennes et qu’il est absent du débat depuis des mois ! Ce n’est pourtant pas un petit dossier et l’actualité européenne est forte.

Et globalement l’actualité, quels que soit les dossiers, est dense. Mais voilà on cherche les ministres. Vous vous souvenez de Myriam el Khomri, la ministre du Travail ? Marysol Touraine, la ministre de la Santé ?  Jean-Jacques Urvoas le Garde des Sceaux ? Ils appartiennent toujours au gouvernement. On ne les voit plus. Ils ont disparu. Ils sont aux abonnés absents

 

Certains se sont engagés dans la campagne ?

 

Oui il y a Jean-Yves Le Drian pour Emmanuel Macron ou Najat Vallaud-Belkacem pour Benoît Hamon mais on commence à s’inquiéter tant ils sont discrets. On ne les voit pas en meetings, ni en déplacement. On les entend peu dans les médias ni dans les débats.

 

Vous voulez dire qu’on a déjà tourné la page du quinquennat ?

 

C’est sûrement le drame pour François Hollande, depuis qu’il a renoncé à être candidat, les Français l’ont zappé. D’ailleurs, ce n’est plus de son bilan dont les candidats parlent pendant les débats et les émissions politiques, ce sont des leurs et de ceux de leurs concurrents.

De François Hollande, il en est de moins en moins question. Ou toujours dans une comparaison négative. Hier Emanuel Macron s’est référé à lui pour dire qu’il ne serait pas un président copain avec les journalistes. François Fillon a développé mardi une longue anaphore sur le président exemplaire qui répondait à moi président du candidat Hollande.

Mais voilà pour François Hollande, le compte à rebours est enclenché. Et les Français vivent la présidentielle sans lui. Le président s’est  replié sur les affaires régaliennes avec son premier ministre, Bernard Cazeneuve, et les ministres concernés.  

Et finalement le président ne voit plus beaucoup les autres membres du gouvernement. Il a mis fin aux dîners de la majorité, qui avaient lieu tous les mardis à l’Élysée. Ses conseillers ont commencé à quitter  l’Elysée pour trouver d’autres postes. Le Palais vit à l’heure d’hiver. Les Français eux sont passés à l’heure d’été.