"Besoin d'exmplarité au sommet de l'État" : François Hollande ne manque d'air !

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
L'édito politique de 6h20 est une chronique de l'émission Europe 1 bonjour
Partagez sur :

Alors qu'il en a donné le parfait contre-exemple durant son quinquennat, François Hollande prône désormais "le besoin d'exemplarité au sommet de l'État".

Coup de gueule contre la déclaration de François Hollande

Un sacré coup de gueule. François Hollande vient de prôner un besoin d’exemplarité au sommet de l’État et on se dit que c’est vraiment l’hôpital qui se moque de la charité.
Bien sûr qu’il y a un besoin d’exemplarité ! On dirait même un devoir, une nécessité et une exigence absolue. Et de plus en plus à chaque élection, c’est d’ailleurs ce que demandent les Français de leurs responsables politiques. On est tous d’accord. Mais que ce soit François Hollande qui se croit obligé de rappeler ce principe moral et politique, là on tombe carrément de sa chaise.
Est-ce que l’on doit revenir sur sa sortie en scooter casque sur la tête qui a fait rire le monde entier ? Ou bien peut-être le tweet de Valérie Trierweiler qui s’en ait suivi ? Ses histoires de coiffeur à l’Élysée ?
On doit dire que niveau exemplarité, on ne s’est pas ennuyé pendant ce quinquennat. On a aussi eu les nominations de la promotion Voltaire, vous savez ceux qui ont partagé les mêmes années d’étude que le président, et qui se sont vu confier des postes importants dans la haute-administration. On a aussi eu le recasage de ses fidèles conseillers en ces derniers mois de présidence. Puis François Hollande racontant à peu près tout aux journalistes y compris des secrets d’États et des révélations sur des assassinats ciblés de terroristes.
Bref, qu’il prône l’exemplarité après en avoir donné pendant quatre ans le contre-exemple, ça donne franchement l’impression que François Hollande ne manque pas d’air.
Ce qui est toujours inquiétant pour un chef de l’État ou pire qu’il vit aujourd’hui dans une bulle. Totalement déconnecté de l’opinion publique et du jugement des Français à son égard. Et c’est aussi parce qu’il a manqué dans cette promesse d’exemplarité que nombre d’électeurs se sont détournés de lui. Lui, qui n’a pas été en mesure de pouvoir se représenter. Et ça c’est toujours grave quand un politique ne comprend plus ceux qui l’entourent.

Comment comprenez-vous que François Hollande fasse cette déclaration en ce moment ?

François Hollande est trop fin observateur de la vie politique pour savoir ce qu’il dit et dans quel contexte il le dit. En pleines affaires visant François Fillon depuis plusieurs semaines. Mais au jeu de la réprobation et de la sanction, il faut être irréprochable au risque sinon de se prendre un sacré retour de bâtons.