Scandale du diesel : PSA rattrapé par la justice

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Le zoom éco est une chronique de l'émission Europe matin
Partagez sur :

La DGCCRF a transmis au Parquet les résultats de son enquête sur Peugeot-Citroen à propos de la fraude à l'émission de particules fines sur les moteurs diesel.

PSA rattrapé par la justice dans le scandale du Diesel

La DGCCRF (la repression des fraudes) a transmis au Parquet les résultats de son enquète sur Peugeot-Citroen.

PSA s'est déclaré "surpris et choqué" car il pensait échapper à la Justice contrairement à Volkswagen, Renault ou Fiat, qui sont tous sous le coup d'une enquète judiciaire.
En fait, on voit bien que tout le monde a plus ou moins triché avec des émissions de particules fines, dix fois (parfois 20 fois supérieures) à ce qui était annoncé.
Résultat, la confiance est rompue. les ventes de diesel sont en chute libre et une ville comme Paris, annonce l'interdiction du Diesel en 2020.

Sauf que c'était le point fort de Peugeot et Renault ! Que va devenir la filière "diesel" ?

Il existe de réelles inquiétudes.
Par exemple, à Tremery en Moselle, la plus grosse usine au monde de fabrication de moteur Diesel avec près de 4.000 salariés.
Il y a aussi, même si l’on en parle moins, les sous-traitant.
L'usine Bosh, de Rodez dans l'Aveyron, spécialisée dans le système d'injection Diesel, compte 1.500 salariés. Et là, le risque, c'est que tout parte en Europe de l'Est.

Mais pourquoi ? La technologie Diesel pourrait entièrement disparaitre ?

Non, car le Diesel a toujours un gros avantage. Il consomme 20% de carburant en moins qu'un moteur essence.
Ça fait donc des économies de carburant.
Et puis, c'est mathématique, ça veut dire qu' un moteur diesel rejette 20% de C02 en moins qu'un moteur essence.
Il faut bien comprendre, le point faible du diesel ce sont les particules fines, mais son point fort c'est le C02.

Alors bien sûr, cela suppose d'équiper les moteurs diesel de tout un système de dépollution au particules fines mais c’est extrêmement couteux, environ 1.500 euros pièce. Ce système peut éventuellement être amorti, si vous êtes un gros rouleur.
D'ailleurs, si vous regardez les Camions, la quasi-totalité sont des diesel.