Monarchies pétrolières des Emirats Arabes Uni : la réussite ne s'achète pas

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Le zoom éco est une chronique de l'émission Europe matin
Partagez sur :

La Compagnies Emirates et la chaine BeInSport se retrouvent en grande difficultés financière.

La Compagnies Emirates et la chaine BeInSport se retrouvent en grande difficultés financière.

Ce sont là pourtant deux grands symboles des ambitions économiques des Monarchies Pétrolières du Golf Persique.

Fly Emirates est la compagnie de Dubaï et le sponsor du PSG, lui même détenu par le Qatar.
BeInSport est également la propriété du Qatar.
Toutes ces entités devaient porter les ambitions économiques des monarchies pétrolières des Emirats Arabes Unis et toutes connaissent des revers.

On ne reviendra pas sur la saison décevante du Paris Saint Germain, humilié par Barcelone.
Mais son sponsor, Fly Emirates (la Compagnie du Golf également) a connu une saison décevante. Son bénéfice a été divisé par cinq. Emirates est désormais, moins rentable qu'AirFranceKLM
Enfin, BeInSport, la chaine du Qatar, vient de perdre la diffusion de la Ligue des Champions de Football, la plus prestigieuse des coups européennes, qui a été raflé par SFR à partir de 2018. Voilà qui ne devrait pas arranger les affaires d'une chaine qui perd déjà 250 millions d'euros par an.

Comment s'explique cette série de revers ?

À chaque fois, il y a des éléments extérieurs qui viennent perturber les affaires.
La compagnie Emirates, par exemple, est plombée par un climat suspicieux avec la crise migratoire, les attaques terroristes, les mesures de contrôles au frontières de Donald Trump ou le Brexit.

Tout cela montre les limites de la politique du "carnet de Chèques" du Qatar, ou des Emirates Arabes Unis. Leur stratégie est simple : on s'offre les meilleurs, à coup de millions et on espère créer des champions.
Ça ne marche pas comme ça, ni dans le foot, ni dans les affaires.
C'est réconfortant d'ailleurs de constater que le succès et la réussite ne s'achètent pas.

Même, si tout cela partait d'une stratégie qui se défend.
Les Monarchies pétrolières savent que le pétrole n'est pas éternel et veulent diversifier leur économie. Dans le Tourisme ou les loisirs (avec le Foot), puisque le Qatar va organiser la coupe du Monde en 2022. Le tout devant être retransmis sur sa chaine BeInSport. Reste maintenant à savoir si cette chaine ne sera pas revendue d'ici là.