Marketing : le grand coup de balai de Conforama

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Le zoom éco est une chronique de l'émission Europe matin
Partagez sur :

Pour faire face à la concurrence d'Ikea, Conforama va tester dans certaines villes de nouveaux noms et de nouveaux concepts.

L'enseigne de meuble Conforama veut tout changer : nouveau concept, nouveau nom et nouveaux produits.

Conforama est en train de perdre la bataille face à Ikea, leader incontesté du meuble en France avec 19% de part de marché, contre 16% pour Conforama.
Il faut dire que l'offre, le nom "Conforama" a un peu vieilli.
L'enseigne va donc tester dans certaines villes de nouveaux noms et de nouveaux concepts qui sont détaillés ce matin par le patron de Conforama, dans Les Échos.
Si cette nouvelle offre fonctionne, elle sera certainement ensuite étendue partout en France.

Quelle est-elle cette nouvelle offre ?

L'idée c'est d'arrêter de vouloir vendre de tout chez Conforama comme du Hifi, des canapés, des aspirateurs et des tables basses.
La mode est aux spécialistes, il faut donc segmenter l'offre. Avec tout d'abord des magasins centrés sur la maison qui s'appelleront "Maison Dépot". Plus aucune référence à Conforama. On y trouvera de la décoration et des meubles à petit prix. Car, aujourd'hui, la tendance est au zapping. On n'achète plus une commode en se disant qu'on va la garder tout sa vie.
Second type de magasin spécialisé : la literie, qui est un marché en pleine expansion et qui monte en gamme. Cette nouvelle enseigne de centre-ville s'appellera "Il était une nuit". Là encore, plus rien à voir avec Conforama.

Ça veut dire que le nom Conforama pourrait totalement disparaître ?

Non, il pourrait survivre partiellement. C'est le troisième type de magasin, avec des surfaces plus petites, une offre resserrée et un nom raccourci puisque Conforama devient Confo. On supprime le Rama qui sonne un peu année 60.
Ça rappelle "Musico-rama" sur Europe 1 et c'était dans les années 60.

Voilà, donc, une révolution marketing avec une nouvelle offre et de nouveaux noms. On souhaite bonne chance à Confo qui représente pas moins de 9.000 salariés.