Les réseaux sociaux font baisser l'action d'United Airlines de plus de 4%

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Le zoom éco est une chronique de l'émission La matinale d'Europe 1
Partagez sur :

Une vidéo montre un passager qui a été débarqué de force d'un avion de la compagnie. 

Vous revenez sur l'incident, à bord d'un avion United Airlines aux Etats-Unis: l'évacuation forcée d'un passager. Sauf que l'incident a été filmé...et cela a provoqué la chute de l'action United Airlines, hier, à Wall Street.

 

C'est terrible maintenant pour les grands groupes. Avec un simple téléphones portables, le moindre incident peut être filmé, posté sur Internet, et faire le tour du monde avec de lourdes conséquences. En l'occurence, il s'agit de cette vidéo où l'on voit un passager débarqué de force, en hurlant, d'un avion, alors que c'était la faute de la compagnie aérienne, United Airlines, qui avait fait du surbooking.

 

Cette vidéo a fait le tour du monde - provoquant une chute de plus de 4 %, hier, de l'action United en séance, soit une perte de valeur boursière d'un milliard de dollars: à cause d'une petite vidéo, prise par un passager. 

C'est terrible ! C'est un risque totalement nouveau pour les entreprises. On l'a vu, aussi, récemment avec le patron d'Uber qui a maltraité l'un de ses chauffeurs.

Là aussi ; Scène filmée, ce qui a porté tort considérable à toute l'entreprise avec tout un mouvement pour se désabonner des services d'Uber.

 

Et puis, il y a également, les vidéos qui nous montrent ce qui se passe dans les abattoirs :


Les poules élevées en batteries, les scènes épouvantables de cruauté animale. Là aussi, conséquence : les grandes surfaces ont interdit les oeufs en batteries. Et l’abattoir d'Alès s'est retrouvé devant les Tribunaux. Cette transparence, c'est bien. C'est un contre-pouvoir très efficace pour dénoncer de mauvaises pratiques. 

Le risque, bien sûr, c'est d'aller trop loin, avec une transparence totale, étendue à la vie privée

Et on y arrive: 

- On sait qu'un employeur va taper votre nom sur Google avant de vous embaucher.

- Aux Etats-Unis, la douane envisage d'exiger votre mot de passe faceBook des passagers, pour voir, quels sont vos amis, si vous n'avez pas de relation douteuses. 

 

Donc, attention à la transparence totale et invivable.