Le foot à la télévision est-il devenu trop cher ?

  • A
  • A
Le zoom éco est une chronique de l'émission La matinale d'Europe 1
Partagez sur :

Le sport payant et notamment le football est de moins en moins regardé notamment à cause des coûts d'abonnement à l'année.

L'audience ne suit plus et pourtant, le prix des droits "télé" continuent de flamber !

Le drame du sport payant c'est qu'il est de moins en moins regardé parce qu'on n'a pas forcément envie de mettre 30 ou 40 euros par mois pour un abonnement télé.
Malheureusement, ça n'a pas fini d'augmenter si l'on en juge par ce qui vient de se passer en Grande-Bretagne où les droits audiovisuels pour la Ligue des champions ont encore grimpé de 32% à partir de la saison 2018.
Résultat, les abonnés ne suivent plus.
Canal+ a perdu près de 500.000 abonnés en France, en un an même s’il y a d’autres raisons
En Grande-Bretagne, également, on a noté une baisse de l'audience pour le championnat de foot.

Pourtant, le football reste très populaire !

Pour les grands matchs avec l'équipe de France diffusés gratuitement, effectivement.
Mais, pour le reste et notamment les matches de club, on se débrouille. Certains se contentent des résumés sur Internet tandis que d’autres arrivent à suivre sur des sites plus ou moins légaux.
Le risque, à terme, c'est que ces grandes compétitions sportives ne soient plus regardées que par un petit carré de Fan, une audience radicalisée, certes prête à payer très cher mais peu nombreuse.
C'est ce qui s'est passé avec la Formule 1 qui est passé sur des chaines à péages et qui du coup a perdu en audience notamment sur les jeunes. C'est ça qui est inquiétant pour l'avenir : les jeunes s'intéressent moins à ce sport.
C'est la limite de cette stratégie du toujours plus cher : à la fin, vous perdez votre assise populaire.

Ça doit être très mauvais pour les sponsors qui cherchent à toucher une audience la plus large possible ?

Exactement. Et heureusement qu'ils sont là, ils arrivent justement à calmer cet inflation, cet appât du gain immédiat.
Figurez-vous qu'en Grande-Bretagne, Heinekein qui veut toucher le plus de monde possible, a exigé et obtenu que la Finale de la Ligue des champions soit diffusée gratuitement sur les réseaux sociaux.