En 2070, il y aura seulement 1,4 actif pour payer chaque retraite

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Le zoom éco est une chronique de l'émission Europe matin
Partagez sur :

Selon l'Insee, d'ici 2070, il y aura 8,5 millions de seniors en plus, en France, et seulement, 2,5 millions d'actifs en plus. Un problème pour les retraites.

 Le vieillissement de la population française s'accélère. Cela veut dire qu'il va falloir continuer à repousser l'âge de la retraite.  Pourtant, Axel ça n'est pas au programme d'Emmanuel Macron ?

 

Non, Emmanuel Macron promet de ne pas toucher à l'âge de départ.  En revanche, il promet de supprimer tous les régimes spéciaux, pour ne créer qu'un seul régime unique. Le même pour tous. Donc, on change le logiciel (ce qui est une bonne chose). Aujourd'hui, il y a 37 régimes de retraite différents, ce qui génère méfiance et jalousie. On jalouse le statut du voisin.  Donc, avec Emmanuel Macron, on change le logiciel mais on garder les mêmes paramètres (âge de départ, cotisation).

 

Mais, vous nous dites, Axel, qu'il faudrait revoir ces paramètres ?

 

Quel est le constat de L'Insee ?  D'ici 2070, il y aura 8.5 millions de seniors en plus, en France, (les plus de 70 ans).  Et seulement, 2.5 millions d'actifs en plus.

Cela va poser des problèmes de financement.  Pour payer une retraite, il n'y aura plus qu'un 1,4 actifs alors qu'avant, (dans les années 1960/1970) il y avait 3 ou 4 actifs pour payer une retraite. Donc, on voit bien que mathématiquement, ça ne tient pas.  Les actifs vont devoir travailler plus longtemps.

 

Le problème, c'est qu'il n'y a pas de travail.   Et, à 60 ans, on estime que vous êtes trop vieux dans les entreprises.

On estime que vous êtes vieux, parce que vous êtes quasiment à l'âge de la retraite. Donc, votre vie active est terminée. Dehors.  Mais, si on repousse l'âge de départ ce raisonnement, s'appliquera mais à un âge plus avancé. Mais, c'est vrai aujourd'hui, à 60 ans, le taux d'activité est faible. Moins d'un homme sur deux travaille à cet âge-là. 40 % exactement. Or, à 60 ans, nous dit l'Insee - autre chiffre chocs de cette étude - l'espérance de vie pour les hommes - va passer à 90 ans (la génération née en l'an 2000). Ce qui veut dire quasiment un tiers de sa vie à la retraite! Très agréable, mais difficilement finançable.