Dépenses de santé : l'inquiétude des mutuelles

  • A
  • A
Le zoom éco est une chronique de l'émission La matinale d'Europe 1
Partagez sur :

La question des dépenses de santé est au coeur de l'élection présidentielle et certaines propositions inquiètent beaucoup les mutuelles.

Comment rembourser nos dépenses de santé ? Faut-il un financement public ou privé ?
Le débat est au coeur de cette élection présidentielle.

Et les mutuelles s'inquiètent pour leur avenir.

Pour faire simple, on a deux camps, ceux qui veulent plus de privé.
Même s'il a fait machine arrière. on se souvient qu'à un moment François Fillon avait proposé que la visite chez le médecin, pour un petit rhume, ne soit plus prise en charge par la sécu mais intégralement par les assureurs privés.

Et du coup, en réaction, les candidats de gauche, font la proposition inverse, il faut plus de public.
Il y a des degrés divers mais vous avez par exemple :
- Jean Luc Melenchon qui propose une Sécurité Sociale intégrale, qui prendrait en charge 100 % des dépenses de maladie, plus de mutuelle ni de reste à charge.
- Arnaud Montebourg propose lui de garder le principe de la mutuelle mais une mutuelle publique à un prix très bas, 10 euros par mois.
- Vincent Peillon est sur la même ligne.
- Manuel Valls, lui aussi, veut améliorer les remboursements de la Sécurité Sociale.
 
C'est bien beau, mais qui va payer ? La Sécurité Sociale n'a plus d'argent !

c'est exactement le cri d'alarme du Président de la Mutualité Française, dans une interview aux Échos, ce matin, effrayé par toutes ces propositions.
Il rappelle que la Sécu, c'est quatre milliards de déficit et 120 milliards de dettes. Peut-elle supporter plus ?
La vraie entorse à la solidarité dit-il, c'est de refiler de façon irresponsable, toutes ces dettes aux générations futures.

Et pourtant, Martin Hirsch (le Président des Hopitaux de Paris) défend l'idée de Jean-Luc Mélenchon !
Il vient de signer dans Le Monde, une tribune en faveur d'une "Sécurité Sociale Universelle".

Il explique que le système actuel, la Sécu + les assureurs privés, revient finalement très cher au ménage car, les assureurs privés, font de la publicité et il faut payer la pub. Ils font du marketing et il faut payer les dépenses marketing.
Et puis, votre dossier est traité administrativement deux fois : Une fois par la Sécu et une deuxième fois par la mutuelle.
Alors qu'avec la Sécu Intégrale, qui s'occupe de tout, on ferait des économies.

Néanmoins, il ne faut pas inverser les rôles.
C'est parce que la Sécurité Sociale rembourse de moins en moins bien que du coup, désemparés, les ménages se tournent vers des mutuelles pour avoir une assurance santé.

Mais, c'est là un vrai beau débat. Public/privé...Comment financer nos dépenses de santé...qui vont augmenter dans les années à venir.