Brexit : l'Écosse veut organiser un référendum pour quitter la Grande-Bretagne

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Le zoom éco est une chronique de l'émission Europe matin
Partagez sur :

Alors que le parlement Britannique a voté hier soir la loi autorisant la sortie du Royaume Uni de l'Union Européenne, l'Écosse souhaite organiser un référendum pour quitter la Grande-Bretagne.

Le Brexit, c'est parti.
Le parlement Britannique a voté hier soir la loi autorisant la sortie du Royaume Uni de l'Union Européenne.

La conséquence inattendue du Brexit c’est que l’Écosse veut, du coup, quitter la Grande Bretagne et prévoit d'organiser un nouveau référendum dès l'année prochaine.

L'Écosse veut organiser rapidement ce référendum avant que le Royaume Uni ne sorte de l'Union Européenne.
Pourquoi ? Le jour où le Royaume Uni sort de l'Union, de fait, elle entraine l'Écosse qui, elle aussi, sortirait de l'Europe.
Or, les Écossais sont "europhyles". Ils ont voté à 62% pour rester dans l'Union, en juin dernier.
C'est d'ailleurs, cette volonté de rester dans l'Union, qui motive aujourd'hui cette nouvelle quête d'indépendance des Écossais.

Une Écosse "indépendante", c'est viable ? Que représenterait l'Écosse, si c'était un pays ?

En gros, ce serait l'Irlande.
L'Écosse représente 8% de l'économie britannique mais, les deux économies sont très liées.
Les deux pays sont unis depuis 1707, soit depuis plus de 300 ans.
D'ailleurs Thérésa May, en fait une affaire Personnelle. Elle ne veut pas être la Premier Ministre qui aura assisté au détricotage du Royaume Uni.
Et puis, techniquement, rendez-vous compte du casse-tête, cela fait deux chantiers ultra compliqué à mener de front pour Theresa May. D’abord la sortie de l’Europe et la sortie de l’Écosse.

Mais, cette scission aura-t-elle bien lieu ? Que disent les sondages en Écosse ?

Justement, les sondages montrent une légère avance pour rester au sein du Royaume Uni.
Pour deux raisons essentiellement :
D’abord économiquement. L'Écosse, qui dépend du pétrole de la mer du Nord, est moins flamboyante et elle est victime de la chute des prix du pétrole.
Puis sur le plan politique puisque l'Angleterre sort de l'Europe. Si l'Écosse devient un pays indépendant, cela créera une vraie frontière entre les deux pays avec passeport et douaniers. Et ça, visiblement, les Écossais n'y sont pas prêts. On n'efface pas comme ça 300 ans d'histoire commune.