Bientôt la fin des frontières pour les achats sur Internet

  • A
  • A
Le zoom éco est une chronique de l'émission La matinale d'Europe 1
Partagez sur :

Le Parlement Européen se prononce pour l'interdiction du "blocage géographique" des sites Internet.

Le Parlement Européen se prononce pour l'interdiction du "blocage géographique" des sites Internet.

Vous avez peut-être vécu l'expérience.
Vous avez trouver l'Appareil Photo de vos rêves, mais sur un site Internet en Belgique ou aux Pays-Bas.
Problème : Impossible de l'acheter. Vous avez beau taper l'adresse du site en Belgique avec .be à la fin, vous êtes automatiquement redirigés, vers le site français, avec .fr.

Les deux tiers des sites de e-commerce en Europe sont ainsi géo-bloqués. C'est à dire qu'on veut vous forcer à commander dans votre pays de résidence où les prix peuvent être parfois plus élevés.
Ce qui agace au plus haut point les autorités européennes, qui font remarquer qu'en Europe : tout circule librement, les biens et les personnes. Mais, on ne peut pas faire un achat internet dans le pays voisin !

Y a-t-il de réelles différences de prix d'un pays à l'autre ?

Bien sûr, il suffit d'aller sur des comparateurs de prix européens.
Imaginons que vous vouliez commander une Plancha, pour faire un barbecue ce week-end.
La Plancha Arizona, Palson, est disponible en France à partir de 50,30 euros.
La même Plancha est vendue en Espagne à 30,86 euros soit quasiment la moitié du prix, sauf qu'on ne peut pas acheter.
Car, évidement, les industriels ont des stratégies par pays. En Espagne, pays chaud, le marché de la plancha est plus compétitif. Donc, il faut des prix plus bas.

Quand verra-t-on cette interdiction du "géo-blocage" en Europe ?

Théoriquement, fin 2018
Les Grands groupes devront alors harmoniser leur prix en Europe parce qu'on va voir apparaitre de vrais sites d'achat européens qui iront vous dénicher les prix le moins cher sur un site internet en Pologne ou en Slovaquie.