Automobile : les Américains préfèrent les 4X4 à l'écologie

  • A
  • A
Le zoom éco est une chronique de l'émission La matinale d'Europe 1
Partagez sur :

Alors que s'ouvre aujourd'hui le salon automobile de Detroit aux États-Unis, les ventes de gros 4X4 explosent sur le marché américain.

Aujourd'hui s'ouvre le salon automobile de Detroit, aux États-Unis où les ventes de voitures ont atteint un record l'an dernier avec près de 18 millions de voitures vendues.

Un marché porté par les gros 4x4.

On nous parle de la voiture propre mais, la réalité du marché américain, c'est que ce sont les gros 4X4 qui ont du succès et qui représentent même 40% des ventes. Les trois modèles les plus vendus, sont des SUV (des gros Pick-UP) typiquement américain, avec des grosses roues et une plateforme à l'arrière. La voilà, la réalité du marché.
En France, la voiture la plus vendue, c'est la petite Clio IV avec une faible consommation d’un peu moins de cinq litres au 100.
- Aux États-Unis, la voiture la plus vendue, c'est le Pick-UP Ford F150 avec une consommation sur sa fiche constructeur de 15,7 litres au 100.
- Autre voiture vedette le pick-Up RAM de Chrysler (3e modèle le plus vendu) qui, lui, est à 17 litre au 100 kilomètres toujours selon sa fiche constructeur.

Pourquoi les Américains achètent-ils de voitures qui consomment autant ?

Parce que l'essence n'est pas cher, environ 50 centimes le litre, soit près de trois moins qu’en France.
Pourquoi se priver ?

Ce n’est pas très écologique tout ça !
 
Résultat, ce n'est pas la norme, la contrainte que les autorités américaines en Californie ou ailleurs, imposent au constructeur de réduire leurs emissions.
Alors que chez nous, en Europe, vu le prix de l'essence, les ménages demandent des voitures qui consomment peu. Rouler propre, chez nous, c'est avant tout un choix économique, avant d'être écologique.
Le risque pour les constructeurs américains, c'est qu'avec leur gros 4X4, ils prennent du retard dans la transition vers la voiture propre, transition qui est à l'oeuvre en Europe et en Chine. Pekin est ravagé par la pollution et finira, un jour, par imposer la voiture électrique.