Hillary Clinton pourrait-t-elle éviter d'ajouter un penny à la dette américaine ?

  • A
  • A
Le vrai-faux de l'info est une chronique de l'émission La matinale d'Europe 1
Partagez sur :

La dette américaine, qui approche les 20.000 milliards de dollars, est la grande oubliée de la présidentielle américaine. Ni Trump ni Clinton n'ont de propositions pour la réduire.

"Ce qui n'est étrangement pas apparu dans le débat, c'est la question de la dette, qui est portant colossale. "Elle approche les 20.000 milliards de dollars. C'est plus de 60 000 dollars par Américain. Elle a presque doublé sous Barack Obama et aucun des candidats n'a la moindre proposition pour tenter de la réduire, au contraire, même si Hillary Clinton affirme qu'elle n'ajoutera pas un penny à la dette", indique Géraldine Woessner.

"C'est évidemment faux, il est même incroyable qu'elle ose le prétendre : des dizaines d'économistes se sont penchés sur ses plans, et ils sont formels : impossible que les hausses d'impôts qu'elle prévoit pour les plus aisés compensent toutes les dépenses promises : la gratuité des collèges techniques, des infrastructures :200 milliards au moins s'ajouteraient à la dette ces 10 prochaines années. C'est énorme, mais moins tout de même que le programme de Trump de dépenses, et de baisses d'impôts : son plan plomberait la dette... 26 fois plus, de 5 300 milliards de dollars. Cette nuit il a répondu, 'cela ne veut rien dire puisqu'avec moi, nous aurons 4, 5, 6% de croissance, ça va compenser'. A voir."