Espérance de vie, démographie scolaire : le Vrai faux du débat

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Le vrai-faux de l'info est une chronique de l'émission Europe matin
Partagez sur :

Géraldine Woessner a passé au crible les différentes affirmations des candidats à la présidentielle durant le débat.

Le Vrai faux de l’info avec le premier débat de la présidentielle qui a lieu hier soir.

Un débat tendu, où pour se démarquer, tous ont forcé le trait et multiplié les imprécisions. Exemple sur les retraites où pour justifier un retour à 60 ans de cotisation, Jean-Luc Mélenchon et Marine Le Pen affirment :

Jean-Luc Mélenchon : "Pour la première fois depuis fort longtemps, l’espérance de vie recule". 

Marine Le Pen : "On parle de l’espérance de vie, mais l’espérance de vie en bonne santé non seulement elle stagne, mais elle a tendance a reculer". 

L’espérance de vie recule en France, y compris l’espérance de vie en bonne santé, c’est vrai ou c’est faux ?

C’est faux. L’Insee l’a d’ailleurs confirmé récemment. En 2016, elle atteint un nouveau record avec 85,4 ans pour les femmes et 79,3 ans pour les hommes. Après c’est vrai, on constate un très léger recul en 2015. C’est simple en 15 ans, elle a augmenté de trois ans en moyenne, et même de 14 ans depuis les années 50. Les causes sont détaillées par l’Insee : emplois moins pénibles, moins d’heures travaillées et meilleur accès aux soins. Bref, la situation ne se dégrade pas, elle a clairement tendance à s’améliorer. Et c’est la même chose pour la durée de vie en bonne santé, elle s’améliore selon les dernières données de l’Inserm. Hommes et femmes peuvent espérer vivre plus de 10 ans, au-dela de 65 ans, sans incapacité, c’est deux ans de plus que la moyenne européenne.

Quand on tord les faits pour soutenir une idée, Benoît Hamon s’y est aussi laissé prendre pour justifier l’embauche de 40.000 enseignants.

Benoît Hamon : "En recréant des postes nombreux, fort heureusement, qui nous permettent de faire face à l’explosion de la démographie scolaire".

La démographie scolaire explose vraiment ?

C’est vrai qu’elle augmente depuis 2012 après une baisse des effectifs, mais non, on ne peut pas dire qu’elle explose. En 1990, il y avait 12,7 millions d’élèves dans l’enseignement primaire et secondaire pour 807.000 enseignants. Aujourd’hui, il y a moins d’élèves (12,4 millions) mais 875.000 profs. En fait, ce qui a augmenté, c’est le nombre d’enseignant pour 1.000 élèves, plus de 70 aujourd’hui contre 63 il y a 25 ans.