Combien les Français paient-ils en moins par rapport à 2011 pour leur santé ?

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Le vrai-faux de l'info est une chronique de l'émission Europe matin
Partagez sur :

Marisol Touraine affirme que les Français paient 1,5 milliard de moins pour leur santé qu'en 2011.

Géraldine Woessner pour le Vrai faux de l'info

Marisol Touraine dans le radar du Vrai faux de l’info.

La ministre de la Santé qui a décidément une façon bien à elle de présenter le bilan de la Sécurité Sociale dont elle affirme que le déficit sera bientôt comblé même si la branche maladie reste dans le rouge. Elle voyait hier une bonne raison de se réjouir sur France 3.

Marisol Touraine : "En 2011, ce que les Français devaient payer de leur poche pour leur santé était plus élevé que ce qu'ils paient aujourd'hui : 1,5 milliard pour l'ensemble des Français".

Les Français paient de leur poche 1,5 milliard de moins pour leur santé qu’en 2011, c’est vrai ou c’est faux ?

C’est évidemment faux mais, on est là devant un modèle de manipulation politique, d’une donnée qui est correcte. Marisol Touraine parle du reste à charge, de ce que paient les patients de leur poche quand ils vont chez le médecin, cette part qui n’est pas remboursée. Comme elle a rendu quasiment obligatoire les complémentaires santé, mathématiquement, cette contribution baisse en pourcentage. Le reste à charge payé par les patients représentait 9,3% du total des dépenses en 2011 on en est désormais à 8,4% en 2015. C’est ce point de différence que la ministre évalue à 1,5 milliard. Mais après avoir fait le calcul en argent, comme les dépenses de santé ont augmenté sur la même période, le montant n’a pas baissé bien au contraire. Le reste à charge a augmenté, très faiblement c’est vrai, de 144 millions.

Cela ne représente qu’une partie des dépenses de santé.

Évidemment. Madame Touraine oublie un peu vite que les Français paient infiniment plus de leur poche puisque la santé, ce sont leurs impôts qui la paient. Les cotisations sur les salaires, la CSG, une foule de taxes, sur les tabacs ou les voitures. On a tenté de calculer ce qui sort réellement de leur poche en retenant le chiffre qu’utilise l’OCDE, celui des dépenses courantes de santé. Dans ces dépenses, il y a tout, les soins, l’hôpital, mais aussi les arrêts maladie ou les congés maternité soit 262 milliards en 2015. Si l’on enlève la part payée par le privé, le fameux reste à charge ou les mutuelles, il reste quand même plus de 207 milliards qui ne viennent que de l’impôt, soit 3.019 euros par an et par habitant, et même 4.000 euros si l’on ne prend en compte que les plus de 18 ans, ceux qui travaillent, paient des impôts. En 2011, c’était 275 euros de moins. Donc oui, la part de ce que les Français paient de leur poche augmente. La seule chose qui diminue peut-être, avec la part croissante des mutuelles dans le dispositif, c’est l’égalité dans l’accès aux soins.