21 milliardaires français possèdent-ils autant que 25 millions de Français ?

  • A
  • A
Le vrai-faux de l'info est une chronique de l'émission La matinale d'Europe 1
Partagez sur :

Nathalie Arthaud affirme que la France possède 21 milliardaires qui détiennent autant de richesses que 25 millions de Français.

Le Vrai-Faux de l’info avec les indignations de Nathalie Arthaud.

La candidate de Force Ouvrière qui juge indécentes les rémunérations des grands actionnaires. Elle présidente, saurait où puiser pour boucler son budget.

Nathalie Arthaud : "On a 21 milliardaires dans le pays qui possèdent l'équivalent de 25 millions de femmes et d'hommes".

21 milliardaires possèdent autant de richesses que 25 millions de Français, c’est vrai ou c’est faux ?

C’est à peine exagéré. Nathalie Artaud s’appuie sur l’étude d’une banque Suisse qui tente d’évaluer comment se répartit la richesse nationale. 39.000 milliards d’euros en France, détenus soit par l’État, soit par les entreprises ou les ménages, qui se partagent 12.000 milliards en tout. Selon les données de l’Insee, les 21 premières fortunes de france, possèdent plus de richesses que les 30% les plus pauvres soit 20 millions de personnes, sachant qu’il est très difficile de vérifier les données auprès des ultra-riches. La seule famille Bettencourt qui détient Loréal, est en tête du classement, elle détient à elle seule, trois fois plus de biens que 12 millions de personnes. Alors évidemment, c’est une caricature, ces fortunes créent aussi de la richesse et leurs entreprises produisent de la croissance, mais elles révèlent ces fractures gigantesques, qui déchirent la société. 1% des Français les plus riches, donc 630.000 personnes, se partagent 17% du total du patrimoine soit 2.000 milliards, quand les 40% les plus pauvres, donc ces 25 millions de personnes dont parle Nathalie Arthaud, doivent se partager 3,5% soit 430 milliards. Un écart qui va donc de un à 190.

Mais on parle là de patrimoine, on ne parle pas de revenus ?

Ben non, c’est la faiblesse du raisonnement de Nathalie Artaud, on parle là d’actifs financiers ou immobiliers. On ne peut pas les saisir pour les donner aux autres et ils donnent une idée partielle de la richesse en dehors des salaires et des transferts sociaux. Or en France, ces transferts ont largement atténué les effets des inégalité ces dernières années. Même si le niveau de vie des très riches, donc la part de revenus qu’ils peuvent vraiment dépenser, s’est envolé depuis 20 ans et que celui des plus pauvres, a baissé. Les impôts et les prestations ont réduit les inégalités de plus de 33% selon l’OCDE qui précise : les 10% de Français les plus riches possèdent en fait un quart de la richesse disponible, c’est 70% aux États-Unis.