Une vie entre deux océans de ML Stedman : un roman australien

  • A
  • A
Le livre du jour est une chronique de l'émission Europe nuit
Partagez sur :

Chaque soir, Nicolas Carreau nous emmène à la découverte des plus belles nouveautés littéraires.

Une vie entre deux océans de ML Stedman aux éditions Seuil

Aujourd’hui, il s’agit un roman australien.

Oui, un livre sorti de nulle part. Une vie entre deux océans, c’est son titre. Signé M.L. Stedman. Des millions d’exemplaires vendus partout dans le monde et une adaptation au cinéma, avec Michael Fassbender, quand même. Le film sort aujourd’hui, c’était donc l’occasion de vous reparler du livre.

Qu’est-ce que ça raconte ?

Nous sommes sur une petite île, Janus Rock. À 150 kilomètres de la pointe sud-ouest de l’Australie. Sur ce caillou, se tient bien droit, un phare et c’est à peu près tout. Un peu de verdure, quelques chèvres, quelques moutons ainsi que deux arbres, pour l’ombre. On y trouve aussi Tom Sherbourne, c’est le gardien. Il a vécu quelques temps seul sur ce rocher. Alors, ce sont des sessions de trois mois  avant de voir le ravitaillement arrivé, faut être solide. Mais il ne s’ennuie pas. Il a des choses à faire. En premier lieu : veiller au bon fonctionnement du phare, évidemment.

Il est tout seul ?

Au début, oui. Mais il a rencontré Isabel lors d’une des rares périodes de vacances hors de son île. Ils se sont mariés et vivent maintenant tous les deux sur l’île. Ils sont heureux, avec une ombre au tableau quand même, ils n’arrivent pas à avoir d’enfants. Mais un jour, un bateau, une sorte de barque s’échoue sur l’île. À l’intérieur, un homme affalé sur le banc et des cris de bébé. Tom se précipite dans le bateau, il essaye de ranimer l’homme mais c’est peine perdue, il est mort. Caché sous des linges, il découvre un enfant donc. C’est une fille. Il la tend à Isabel qui, en quatre secondes, l’adopte comme sa propre fille.

Ils vont la garder ?

Eh oui, ils prennent ça comme un signe du destin et ils oublient de penser à la famille de la petite. Peut-être a-t-elle une mère qui l’attend quelque part. C’est poignant, très beau et un peu triste aussi. En tout cas, il faut le lire. Pour la version film, je ne l’ai pas vu encore, mais si j’en crois la bande-annonce, ça m’a l’air très bon aussi.

C’est un film Europe 1 en plus, Une vie entre deux océans donc de ML Stedman.