Les premières aventures d’Arsène Lupin de Maurice Leblanc : une bonne idée pour Noël

  • A
  • A
Le livre du jour est une chronique de l'émission Europe nuit
Partagez sur :

Chaque soir, Nicolas Carreau nous emmène à la découverte des plus belles nouveautés littéraires.

Les premières aventures d’Arsène Lupin de Maurice Leblanc chez Omnibus

Un grand classique ce matin : Arsène Lupin !

Oui et on vous en parle parce que les éditions Omnibus publient ce livre magnifique "grand format", dans son coffret. Ça s’appelle Les premières aventures d’Arsène Lupin. On y trouve Arsène Lupin, gentleman cambrioleur, qui regroupe neuf nouvelles, L’Aiguille creuse, Les confidences d’Arsène Lupin ou Arsène Lupin contre Herlock Sholmès.

Herlock Sholmès, c’est un vrai-faux Sherlock Holmes, c’est ça ?

Exactement. Au départ Maurice Leblanc, le créateur d’Arsène Lupin, voulait garder le nom du détective, Sherlock Holmes. Mais évidemment, c’est quand même le gentleman cambrioleur qui gagne. Ça n’a pas plus à Conan Doyle qui a porté plainte et Maurice Leblanc a dû modifier le nom. Que l’on reconnait quand même assez facilement, il faut bien le dire.

Comment est né Arsène Lupin d’ailleurs ?

C’était une demande de Pierre Lafitte, le patron de la revue Je sais tout, qui se vendait à des centaines de milliers d’exemplaires. En 1905, pour le 6e numéro, il demande à Maurice Leblanc, un écrivain talentueux mais parfaitement ignoré par la critique. Pierre Lafitte veut très clairement concurrencer le héros britannique Sherlock Holmes et demande à Maurice Leblanc d’inventer un personnage de la même trempe. Il se met à la tâche sans trop de conviction. Il préférait écrire des romans plus sérieux. Mais il faut bien payer le loyer, n’est-ce pas ? Il écrit sa nouvelle. Et il va connaitre le succès que l’on sait. Il a inventé un mythe, comme d’Artagnan, comme Robin des bois. La preuve, on en parle encore et on lit surtout toujours les aventures du gentleman cambrioleur.

Et il y a des illustrations en plus.

Mais oui ! ce sont celles de l’époque, celles parues dans le journal Je sais tout. Franchement, ça vaut le coup ce livre. 630 pages d’aventures, des illustrations donc. Tout ça dans un coffret pour 39€.

Une idée pour Noël alors. Les premières aventures d’Arsène Lupin chez Omnibus.