Indian Psycho d’Arun Krishnan

SAISON 2016 - 2017
  • A
  • A
Partagez sur :

Chaque soir, Nicolas Carreau nous emmène à la découverte des plus belles nouveautés littéraires.

Indian Psycho d’Arun Krishnan chez Asphalte

Un thriller décalé, ça existe ?

Indian Psycho d’Arun Krishnan, chez Asphalte. Dès la première page, le ton est posé. "Selon le New York Daily News, il se peut que ces sept derniers jours j’aie compromis l’avenir des réseaux sociaux, voire mis à mal l’économie américaine pour toujours". Celui qui parle s’appelle Arjun Clarkson. Il est Indien mais a été adopté à l’âge de quatre ans par un homme fortuné. Il se considère depuis toujours comme un véritable gentleman, à cause d’un livre qui trainait dans son orphelinat et qu’il avait réussi à déchiffrer : comment devenir un gentleman.

Mais comment ce "gentleman" a compromis l’avenir des réseaux sociaux et mis à mal l’économie ?

En fait, Arjun est cadre dans une boite de pub. Et il a une collègue, Emily, dont il est fou amoureux. D’autant plus qu’Emily prend souvent sa défense face à ses autres collègues qui le moquent un peu à cause de son accent indien un peu prononcé. Il l’aime donc, elle l’aime aussi mais comme un ami. Et dans des circonstances que je ne peux pas raconter, Arjun va tuer Emily. Alors, ce n’était pas prémédité, mais il faut savoir une chose. Sous ses airs de gentil garçon bouddhiste, Arjun est un sacré psychopathe !

Mais quel est le rapport avec les réseaux sociaux ?

En fait, il passait son temps sur un réseau social appelé MyFace pour espionner Emily. Et pour tenter de brouiller les pistes, il a un plan machiavélique : tuer d’autres personnes repérées sur le réseau social pour faire croire à un tueur en série ! Et il en devient donc un par la force des choses. Et puis, c’est l’occasion pour lui de se venger de ceux qui l’ont moqué. Au passage, il crée une vraie hystérie collective sur le réseau. Chacun a peur d’être repéré par le tueur. C’est donc un polar, il n’y a pas de doute, mais c’est aussi une critique des réseaux et de la société assez profonde, écrit avec une légèreté troublante. C’est à lire !

Indian Psycho donc d’Arun Krishnan.

Les émissions précédentes