Hollywood Babylone de Kenneth Anger : la légende noire des stars

  • A
  • A
Le livre du jour est une chronique de l'émission Europe nuit
Partagez sur :

Chaque soir, Nicolas Carreau nous emmène à la découverte des plus belles nouveautés littéraires.

Hollywood Babylone de Kenneth Anger aux éditions Tristram

Hollywood Babylone, un livre "people".

Oui mais c’est aussi un peu plus. Il s’agit de Hollywood Babylone de Kenneth Anger aux éditions Tristram. Le livre avait déjà été publié il y a trois ans. Cette fois, c’est une version grand format, avec des photos incroyables. Kenneth Anger, c’est un étrange personnage, né en 1927. Sa grand-mère était costumière à Hollywood, il fait sa première figuration  à l’âge de huit ans et réalise son premier film, un court-métrage à 10. Il apprend à lire, dit-il, avec les pages à scandales des journaux. Il vit donc dans ce monde de stars, dans les années 30-40 et suivantes. À la fin des années 50, il publie une première version de Hollywood Babylone dans laquelle il raconte des anecdotes glanées ici ou là sur les stars de l’époque. Mais bien entendu, uniquement les plus scandaleuses. Le livre va s’épuiser, être réédité, remanié par Kenneth Anger, interdit, republié et à nouveau épuisé. C’est un livre qui fascine parce que d’abord, il n’y va pas avec le dos de la cuillère, il balance. Mais surtout, c’est écrit merveilleusement. C’est le livre d’un écrivain.

Et quels sont les scandales en question ?

Alors, il y en a plein. Des crimes, du sexe, des orgies. C’est toujours très cru, jamais allusif. Errol Flynn, par exemple, vous savez Robin des bois à l’ancienne, avec son petit chapeau vert. Il a été accusé de détournement de mineurs. Les querelles mémorables de Johnny Wessmuller, alias Tarzan, avec sa femme. Quelques meurtres aussi. Les rumeurs d’empoisonnement de Rudolph Valentino. L’histoire incroyable de Roscoe Arbuckle dit Et "Fatty", à cause de son embonpoint. Il était à l’apogée de sa carrière d’acteur comique, il aurait dû rester aussi célèbre que Chaplin. Il a été accusé du meurtre d’une jeune actrice durant une soirée très, très arrosée. Il sera blanchi, mais sa carrière ne s’en remettra jamais. Alcoolique, ruiné et brisé, il mourra quelques années plus tard.

Voilà, ça fait partie des histoires terribles dans les coulisses du cinéma américain. Kenneth Anger est l’âme damnée d’Hollywood, il a écrit la légende noire des stars. Et puis, les éditeurs de Tristram sont des artisans et des passionnés indépendants. Ils sont allés en Italie pour imprimer le livre pour obtenir les tons, les couleurs les plus parfaites. Regardez-moi ce livre, c’est un bijou.

Hollywood Babylone aux éditions Tristram pour lire la légende noire des stars.