Pour Adama, pour Théo : ils s'engagent !

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Le kiosque de Thomas Sotto est une chronique de l'émission Europe matin
Partagez sur :

Sophie Larmoyer, Eva Roque et Marguerite Lefebvre font le point sur l'actualité du jour.

La presse nationale pour commencer.

Et cette Une qui attrape votre regard, celle de Libération.

"Pour Adama, pour Théo : ils s'engagent".
Libé publie une lettre signée par des dizaines d'artistes et d'intellectuels comme Omar Sy, Christine and The Queen, Olivier Py, et bien d’autres. Une lettre, un appel à la mobilisation contre les violences policières, après l'arrestation violente de Théo, après la mort aussi d'Adama Tratoré l'été dernier lors d'une interpellation.
"Ils s'engagent", c'est donc à lire dans Libération.

Le Figaro et l'Opinion ont choisi ce matin de mettre Donald Trump en Une.

Le Figaro, d'abord, s'inquiète de cette Europe qui se retrouve face à la montée du protectionnisme, notamment défendu par le président américain.
Trump qui a les honneurs ce matin du dessin en Une de l'Opinion. Hier, son principal conseiller a dû démissionner et sur ce dessin, on voit donc Vladimir Poutine en train de lire un journal dont le titre est "Trump part en sucette". Commentaire de Vladimir Poutine : "ce type commence à me faire peur".

Le Parisien, lui, consacre deux pages à un sujet beaucoup plus léger.

L'arrivée en France d'un service, on va appeler ça comme ça, qui cartonne déjà en Angleterre. Il s'adresse aux élèves de collège, de lycées et aux étudiants. C'est un site internet, baptisé bonne note.fr. Le principe est simple : les élèves paient pour que le site fasse leurs devoirs à leur place. Il faut compter 10 euros pour un devoir de maths au collège, livré en trois jours et 60 euros pour un exposé de masters. C'est totalement amoral mais voilà comment le patron du site se justifie : "Nous voulons seulement aider les élèves à avoir leurs diplômes". Alors le Parisien a testé avec une dissertation de philosophie. Résultat 8/20 et commentaire du prof : "ensemble médiocre".

Un peu de musique dans ce kiosque.

Avec le classement des artistes les mieux payés en 2016, publié par le magazine Forbes et repris ce matin par le Figaro Économie.
En troisième position avec 80,5 millions de dollars, il s’agit d’Adèle.
Numéro 2 avec 110 millions de dollars, ce sont les One Directionqui vont devoir se partager la somme à quatre.
Et puis première place du podium incontestée pour Taylor Swift avec 135 millions de dollars. Ça fait trois ans qu'elle n'a pas sorti d'album mais elle enchaîne les tournées et les pubs.


Sophie Larmoyer pour la presse internationale

Un coup d’œil à la presse britannique qui relaie les protestations de plus de 200 personnalités, choquées que le gouvernement mette un terme au programme d’accueil des réfugiés mineurs.

Ce sont des auteurs, des comédiens, des musiciens ou des gens de télévision qui publient une lettre ouverte à Theresa May, le Premier ministre britannique. Ils le font via des associations d’aide aux migrants et sont relayés dans les quotidiens britanniques comme The Independent ou The Guardian.
Voilà juste quelques-unes de ces personnalités : Jude Law, Kiera Knightley, Benedict Cumberbatch et Ralph Fiennes, Lili Alen ou encore le groupe Coldplay. Ils demandent à Theresa May de ne pas arrêter le programme d’accueil des migrants mineurs, cette décision est "véritablement honteuse", écrivent-ils. Voici un extrait : "L’idée qu’en tant que pays, nous allons claquer la porte alors que seulement 350 enfants ont trouvé refuge, est complètement inacceptable… le pays que nous connaissons et aimons vaut mieux que ça".

Il faut rappeler que le gouvernement a annoncé la semaine dernière l’arrêt prochain de ce programme d’accueil.

Exactement ! 350 jeunes, donc, seront accueillis en tout, a expliqué aux députés le secrétaire d’État à l’Immigration (200, d’ailleurs, sont déjà en Grande-Bretagne). Or, le nombre de ces mineurs potentiellement concernés, qui avaient été recensés dans la Jungle de Calais, était plutôt estimé au départ à 3.000. Alors c’est vrai que c’est une évaluation qui avait été faite par les associations de terrain et non pas par le gouvernement, mais l’écart est tellement grand que les réactions sont très nombreuses depuis une semaine. La dernière en date étant cette lettre ouverte à Theresa May.

C’est l’Arlésienne, ce dossier de l’accueil des mineurs isolés ?

Oui, rappelons-nous d’où vient cet engagement pris par les Britannique : il s’agissait d’un amendement à la loi anti-immigration illégale, passée sous David Cameron en avril dernier. Un amendement comme une exception faite pour les mineurs isolés. Il porte le nom de son auteur, le député travailliste Alf Dubs, lui-même arrivé en Grande-Bretagne à six ans en 1939, comme réfugié tchécoslovaque fuyant le nazisme. Dubs, qui a déposé samedi une pétition de 50.000 signatures à Downing Street, accusant le gouvernement d’une "dérobade miteuse". Tous ces signataires demandent au gouvernement de trouver de nouvelles places pour les jeunes et de prolonger le programme d’accueil.


Eva Roque pour le programme télé

Des racines et des ailes à 20h55 sur France 3

Un numéro particulièrement réussi du magazine de découverte avec un reportage intitulé le Tour du Mont Blanc.
Un voyage par procuration depuis votre canapé rivalisant largement avec les photos de vos amis en vacances au ski.
Le documentaire débute avec une séquence en hélicoptère au-dessus du massif. Direction l’Aiguille du midi à plus de 3.800mètres que l’on atteint via un téléphérique dont la construction date de 1949.
Première étape de ce chantier : une cordée qui grimpe au sommet avec des câbles. La suite, c’est l’historien Pierre Louy-Roy qui la raconte.

Un record mondial en longueur, en vitesse et en altitude à l’époque à découvrir grâce à des images d’archives étonnantes.

Autre record, de l’autre côté de la frontière dans le Valais.
Vous allez découvrir la plus petite vigne cadastrée du monde, soit, 1,618 mètre au carré. Pas de quoi remplir une cave. Mais un très beau symbole que cette vigne à Farinet, nom d’un justicier baptisé le robin des bois suisse. Jean-Louis Barrault qui a joué ce rôle au cinéma fut le premier propriétaire de cette vigne.

Des images sublimes, des témoignages éclairants sur la culture et le patrimoine ainsi que des anecdotes. C’est la recette des Racines et des ailes, qui permet de concocter une très bonne émission.


Marguerite Lefebvre pour la presse quotidienne régionale

Trois Unes dans la presse quotidienne régionale.

L'Occitanie trempée mais pas noyée, c'est la Une de Midi Libre. Des trombes d'eau sont tombées sur l'Hérault, l'Aude et l'Aveyron hier. Plusieurs routes ont été coupées, quelques maisons inondées. Il y a des dégât matériels mais toute la population a été mise en sécurité.

Une bonne nouvelle dans La Montagne. Michelin enregistre des résultats historiques. Jamais l'entreprise de Clermont Ferrand n'avait aussi bien terminé une année. Bénéfice net en hausse, sur tous les marchés. 2016, année record pour le Bibendum.

Et puis, la police au siège de l'Université, c'est la Une de l'Est Républicain. Hier, des étudiants de la fac de Besançon ont séquestré pendant deux heures les membres du conseil d'administration, qui devaient valider le principe de la sélection en Master.

18 étudiants ont été délogés par la police et placés en garde à vue.

L'histoire du jour nous emmène au Havre, c’est à lire dans les Pages de Ouest France.

C'est l'histoire d'Olivier, un francilien, qui, il y a quelques semaines, a décidé de se rendre au Havre, attiré par une vente aux enchères. Une vente publique organisée par l'administration des douanes.

Dans la liste des lots, Olivier avait repéré une voiture automatique suffisamment confortable pour ses problèmes de dos.

Le jour de la vente, il achète la voiture de ses rêves, fait faire quelques réparations et se rend à la préfecture pour la faire immatriculer.

Mais là, surprise ! Le véhicule, vendu par les douanes françaises, est en fait un véhicule plaqué au Cameroun, volé en Espagne, impossible à faire circuler en France.

"Je me retrouve avec un morceau de ferraille qui m'a couté près de 20.000 euros" explique Olivier dépité qui a porté plainte et qui a fait remonter son problème au plus haut sommet de l'État. Il a reçu un courrier du cabinet de Michel Sapin, lui assurant que le ministère de la Justice allait s'occuper de son cas.