Plaisir sportif entre les Experts et Roger Federer

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Le kiosque de Thomas Sotto est une chronique de l'émission Europe matin
Partagez sur :

Sophie Larmoyer, Eva Roque et Marguerite Lefèbvre font le point sur l'actualité du jour.

"Ce rêve bleu" ! C'est la une de 20 Minutes. Hommage à nos handballeurs, qualifiés pour la finale du Mondial. Un rêve qui se poursuit en Une de L'Équipe : "La tornade bleue". Du rêve "australien", vous en trouverez aussi beaucoup (mais là on change de discipline). Ce matin, même Les Echos (c'est dire !) consacrent leur photo du jour au "Grand retour de Federer" ! On lit aussi avec délice, dans Direct Matin, la "grosse kronik" de Pierre Ménès. Ça commence par ces mots : "Difficile d'être objectif quand il s'agit de Roger Federer..." (Objectivement, je suis d'accord avec lui...). Bon, quand La Croix fait sa une sur "l'éternelle jeunesse des vieilles marques", le journal ne parle pas des 35 ans de Roger... Mais des Solex, de Lip, de K-Way. Et "des investisseurs qui parient sur la valeur marchande de ces anciennes marques".

Pour le reste, c'est du très classique, avec ce matin encore une bonne dose de politique. Libération revient sur l'affaire Fillon. Et titre "Pénélope Fillon, l'assistée parlementaire !" Libé qui nous raconte que "le niveau de rémunération de Pénélope Fillon a sidéré et choqué jusqu'au premier cercle". Trois pages dans Libé, moins de deux colonnes dans Le Figaro, qui a donc choisi de faire court sur le sujet, se contentant quasiment de reprendre des citations de François Fillon, hier soir, dans le 20h de TF1.

Et puis il y a la primaire, on l'aurait presque oubliée, celle-là. Les deux finalistes font la une d'Aujourd'hui en France. "Ce qui les oppose", titre Direct Matin. "Comment Hamon a braqué la primaire", ça c'est la une de L'Opinion. Et puis il y a Donald Trump. Dont on sent que les aventures, (telles celles de Martine), vont pouvoir nourrir des unes tous les jours dans les 4 ans qui viennent. Ce matin, il fait la une du Figaro : "Trump au pas de charge". Et des Echos : "Trump défie les européens". Vivement que sorte l'épisode "Trump à la plage...".

Trois Unes de la presse quotidienne régionale, Marguerite Lefebvre.

Et l'eau du robinet à la Une de l'Est Eclair. "Eau Polluée, 28 villages concernés". Au total 10.000 habitants de l'Aube boivent tous les jours une eau qui contient des pesticides, des traces de plomb et de nickel. Cela concerne 3% de la population du département.

Une question ce matin dans le Courrier Picard. "Que peut vraiment faire l'Etat ?" L'entreprise Whirlpool a décidé de délocaliser son usine d'Amiens. 290 postes sont menacés. Les élus ont locaux ont rencontré hier le premier ministre. Mais rien de concret n'est sorti de la réunion, déplore le quotidien.

Et puis c'est un homme fatigué, les traits tirés, qui regarde au loin, mais un homme heureux qui s'affiche à la Une du Télégramme. "Francis Joyon, le Tour de force". Le skippeur a bouclé hier matin son tour du monde à la voile en 40 jours. C'est un record absolu.

L'histoire du jour c'est celle d'un cartable explosif.

Oui et c'est à lire dans l'Est Républicain. Hier matin, les élèves de CM2 de l'école de Bouligny à côté de Metz avaient reçu une consigne de leur maître : apporter un objet en rapport avec la Première guerre mondiale pour un exposé. Tout le monde a joué le jeu, y compris ce petit garçon de 11 ans qui a demandé a son papa de l'aider. Résultat, lorsqu'il est arrivé en classe, il a sorti de son cartable une grenade non dégoupillée et encore active de 1914 !

Panique dans l'école, les gendarmes sont appelés aussitôt. Les 130 élèves sont confinés dans une aile du bâtiment, le temps que les démineurs arrivent sur place. "On a eu de la chance" témoigne ce gendarme. "La grenade était dans le sac de l'élève, il aurait pu arriver n'importe quoi !" Le domicile des parents a été perquisitionné. Les gendarmes y ont trouvé plusieurs armes de la guerre 14-18 et notamment plusieurs obus. Une enquête a été ouverte...


A la Une de la presse internationale, Sophie Larmoyer

A la Une de la presse chinoise : le nouvel an lunaire ! C’est demain, samedi 28 janvier que débute l’année du coq ! Mais c’est surtout l’occasion de la plus grande migration du monde : les Chinois retournent dans leurs familles.

Cette migration porte un nom : « Chunyun ». C’est LA période de vacances qui encadre ce nouvel an lunaire, qu’on appelle aussi le « festival de printemps ». Cette année, Chunyun s’étend du 13 janvier au 21 février. Tous les médias chinois en parlent et donnent cette estimation des autorités : environ 3 milliards de trajets seront effectués pendant ces 40 jours. « Ils seront des millions de passagers », peut-on lire sur le site d’info China Daily, « entassés dans des trains, des avions, des bus, vers des destinations qui s’appellent toutes « la maison » ».

Mais parfois c’est long et c’est un parcours du combattant pour y arriver.

Mais oui, tout le monde bouge en même temps, vous imaginez le rush ? China Daily, justement, partage avec nous cette grande migration avec les Chinois. Il faut affronter la foule d’abord. Dans les gares et dans les trains : 356 millions de voyages via le rail sont programmés cette année. Les plus chanceux et les plus aisés ont réussi à avoir des tickets de TGV, mais il y encore ces vieux trains chauffés au charbon, comme l’un d’eux en Mongolie : le 6041. 46 h pour faire 1000 kilomètres, avec 82 arrêts en gare.

Certains choisissent de rallier leur région d’origine en car ou même en moto !

Oui, on voit des photos improbables de foules de motards attendant de faire le plein ou cette fillette emmaillotée et littéralement sanglée derrière son père, coincée dos à une grosse valise elle aussi emballée sur le porte-bagage et c’est parti pour des heures de route. China Daily explique que ça, c’est plutôt dans le sud de la Chine où le réseau autoroutier est plus développé que le rail.

En fait, beaucoup de Chinois travaillent loin de chez eux.

Des centaines de millions sont des migrants intérieurs ! Et le nouvel An est parfois la seule occasion pour eux de rentrer voir la famille, de voir leurs enfants laissés à la garde des grands-parents : selon les chiffres officiels, 61 millions d’enfants sont délaissés par leurs parents partis travailler en ville.


A la télévision ce soir, Eva Roque

NCIS – M6 – 21.00 – Ce soir, vendredi

Oh je vois bien dans votre regard que vous êtes perplexe face à ce choix télé. Pourquoi regarder l’épisode 22 de la saison 13 ? Surtout si vous n’avez jamais vu un seul volet de cette série policière au demeurant très sympathique. En fait, sachez que c’est un événement. Notamment à la 35ème minute quand vous entendrez une voix particulière. Celle de… Michelle Obama. Et oui, l’ex First Lady a accepté de tourner une scène dans cette série américaine populaire.

Un tournage réalisé à la Maison-Blanche et pour une bonne cause. L’intrigue de l’enquête concernant un vétéran, Michelle Obama en deux répliques rappelle qu’il existe une association nationale d’aide aux militaires, aux vétérans et à leur famille, Joining Force. Association qu’elle a créée en 2011.

Elle pourrait devenir comédienne ?

Difficile à dire car la scène est courte mais on sent Michelle Obama très à l’aise et heureuse de faire cette apparition. On l’avait d’ailleurs aperçue dans d’autres séries. Pour la petite histoire, sachez que la voix française est celle d’Annie Milon. Comédienne, speakerine en 1990 sur Antenne 2, et doublure voix de Jennifer Lopez, Halle Berry, Angelina Jolie, et un tas d’autres personnages dans les fictions américaines !