Nouveau casse-tête autour du prélèvement à la source

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Le kiosque de Thomas Sotto est une chronique de l'émission Europe matin
Partagez sur :

Axel de Tarlé, Eva Roque et Marion Calais font le point sur l'actualité du jour.

Axel de Tarlé pour l'économie

L'épargne retraite permet de défiscaliser. Par exemple, vous gagnez 20 000 euros par an. Si vous mettez 1000 euros en épargne retraite, vous serez imposé uniquement sur 19 000 euros et non pas 20 000.

Mais avec le prélèvement à la source, les revenus de 2017 ne seront jamais imposés puisqu’en 2017, on paiera les impôts de 2016 et en 2018, ceux de l’année 2018. Donc les 20 000 euros, on oublie ! Il n’y a plus d’intérêt à défiscaliser s’il n’y a plus de carotte au bout.

Du coup, de nombreux adhérents envoient un courrier à Préfon pour suspendre le prélèvement à partir du 1er janvier. Bercy est embarrassé par cette affaire. C’est une nouvelle embuche, dans ce casse-tête du prélèvement source, que la droite promet d’abandonner si elle revient aux affaires en 2017.


Marion Calais pour la presse régionale

Un dimanche d'achats à la Une du Journal de Saône-et-Loire. Rush sur les jouets avec parfois des clients un peu nerveux souligne le quotidien.

Un emblème de Marseille oublié par la ville. Amertume des habitants de la Cité Radieuse -signée du Corbusier. Depuis 5 ans, la mairie ne les aide plus. Et ce alors que, depuis quelques mois le bâtiment est classé au patrimoine mondial de l'UNESCO.

Un film aussi à la Une. "Affaire Patrick Dils, silence on tourne" titre le Républicain Lorrain. Celui qui a été accusé du double meurtre de Montigny-lès-Metz avant d'être innocenté assiste au tournage de ce film qui retrace son histoire, avec Mathilde Seigner notamment...

L'histoire du jour est celle d'un “sanglichon”. Ou d'un cochonglier... Le nom varie selon que la reproductrice est une laie ou une truie. En tout cas, c'est un croisement entre un sanglier et un cochon. Une hybridation interdite raconte le Progrès et pourtant pratiquée par certains éleveurs qui veulent augmenter leur tableau de chasse à l'automne. Le problème, c'est que parfois ces animaux restent dans la nature. 5 de ces sanglichons ont été tués en juillet en Haute-Loire. Elimination obligatoire explique un chasseur, pour éviter la dégénérescence de l'espèce. Une prolifération pourrait tout simplement venir polluer la pureté génétique des sangliers. D'ailleurs, ces animaux hybrides semblent présenter un comportement plus domestique que sauvage. Fin juillet, les habitants d'un village ont nourri une de ces bestioles pendant une dizaine de jours...


Eva Roque pour les médias

Ce soir, tous ceux qui participent ou ont participé à l’histoire de la chaîne Paris Première née le 15 décembre 1986, seront là pour cette émission spéciale en clair et en direct. L’occasion de revoir des moments cultes, et notamment des extraits de Paris dernière, avec Thierry Ardisson, caché derrière sa caméra le temps d’une balade nocturne dans la capitale. Lors du premier numéro, il rencontrait un jeune acteur Benoît Poelvoorde

A l’époque, on buvait et fumait à l’antenne. Aujourd’hui, c’est plus policé mais on parle toujours de culture et surtout on n’a pas peur du débat. Comme dans Ça balance à Paris, actuellement présenté par Eric Naulleau après avoir changé plusieurs fois d’animateurs. Des chroniqueurs n’hésitent pas à étriller livres, pièces de théâtre et autres films.

Et ça continue encore aujourd’hui dans Polonium, par exemple.

L’impertinence demeure une marque de fabrique : les Gérard, La revue de presse ou encore Conseil d’indiscipline avec Jean-Louis Debré le prouvent.

Une soirée exceptionnellement en clair pour une chaîne diffusée sur la TNT payante au grand dam de Nicolas de Tavernost, patron du groupe M6 auquel appartient Paris Première. Alors autant en profiter en attendant un canal sur la TNT gratuite !