Les défis de Benoît Hamon

  • A
  • A
Le kiosque de Thomas Sotto est une chronique de l'émission La matinale d'Europe 1
Partagez sur :

Marion Calais fait le tour de la presse régionale, Antonin André et Edouard Lecerf de Kantar-TNS Sofres analysent la victoire de Benoît Hamon. 

Dans la PQR, ça donne quoi ce matin ?

Même chose : 2 champions à la Une. Celui de la gauche qui "porte l'estocade" pour la Provence, qui s'affiche rose à la main dans l'Indépendant. "Hamon oui, mais avec qui ?" se demande l'Est Républicain. C'est "la revanche du frondeur" pour la Nouvelle République. Et en Saône-et-Loire - terre d'Arnaud Montebourg qui l'a soutenu après le 1er tour - le report des voix a été clair : c'est ainsi qu'à La Frette, près de Chalon-sur-Saône, Benoit Hamon fait 20 sur 20 : il l'emporte avec 100% des voix. Et le Télégramme ce matin de donner la parole aux proches du vainqueur de la primaire, qui a fait 67 % dans la ville de Brest où il a grandi, où il a étudié. "Hamon, président, ça fait 20 ans que j'y crois", dit son frère. Même la grand-mère assurait, parait-il, quand il avait 3 ans que s'il continuait à être aussi sûr de lui, il deviendrait président.

Autres champions à la Une, les Bleus du hand, champions du monde. "Phénoménal" dit la République du Centre. "Géant" pour la Dépêche du Midi. "Intouchables" pour le Courrier Picard. "Des Bleus 6 étoiles" pour l'Alsace. "Enorme" se réjouit La Montagne.