Législatives : le décryptage des résultats du premier tour

  • A
  • A
Le kiosque de Thomas Sotto est une chronique de l'émission La matinale d'Europe 1
Partagez sur :

Marion Calais, Édouard Lecerf et Yves Thréard font le point sur les résultats du premier tour des législatives.

La presse nationale pour commencer.

Le visage que vous retrouverez partout ce matin, c'est celui d'Emmanuel Macron !

"Macron en marche vers une majorité écrasante" titre Le Figaro.

C'est "Un coup de maître" en une d'Aujourd’hui en France.

"Législatives : l'OPA" enchaine Libération.

C'est "La vague Macron" pour La Croix.

Une victoire "De la tête et des épaules" titre 20 Minutes.

Variante en Une de l'autre gratuit : CNewsMatin qui titre "La marche en tête".

En pages intérieures, les jeux de mots autour d'Emmanuel Macron sont légions.

Exemple dans Aujourd'hui en France : "Le FN rate la marche".

L'Humanité met l'accent sur l'abstention et s'inquiète : "L'abstention majoritaire, le risque d'une chambre bleu macron".

Finalement, le seul qui arrive à "piquer" une Une à Emmanuel Macron, c'est Rafael Nadal.
En Une de L’Équipe qui titre simplement "Champion !".


Marion Calais pour la presse quotidienne régionale

Trois Unes dans la presse quotidienne régionale.

Avec les enseignements de ce premier tour en première page. "La République en Marche en Force" écrit La Voix du Nord. Pour la Provence, c'est "Le Big bang". C'est "l'effet Macron" pour la Dépêche du Midi qui résume : en Haute-Garonne, tous les candidats de la République en Marche sont en ballottage favorable. 

Pour le PS, en revanche, le résultat est moins réjouissant : "Le PS boit la tasse" écrit Presse Océan. "la gauche au fond du trou" titre Libération Champagne. 2 à 3%, c'est désormais le poids du PS dans l'Aube. Avec même un 0 pointé dans le Nord et le Pas-de-Calais. Il n'y aura aucun député socialiste à l'Assemblée pour ces deux départements.

Côté Républicains, c'est un revers pour Ouest France. Même si Eric Ciotti résiste assure Nice Matin. Il arrive en tête dans sa circonscription avec 35% des voix.

Quant au FN, il est "qualifié partout, favori nulle part" en tout cas dans l'Aisne, où un candidat frontiste sera présent dans chaque circonscription.

On retiendra aussi un chiffre ce matin vu sur le site du Journal de Saône-et-Loire, 94.63%. Taux d'abstention dans un bureau de vote de Chalon, connu pour être l'un des moins votants de France. "Il n'a pas fallu longtemps pour dépouiller les 24 bulletins" ironise le Journal de Saône-et-Loire.

Il y en a un qui a pu ouvrir le champagne dès hier soir.

Son visage, tout sourire, s'affiche à la Une du Télégramme. Il s'appelle Paul Molac et il a été élu dès le premier tour avec 54% dans la 4e circonscription du Morbihan sous l'étiquette La République En Marche, après avoir été soutenu en 2012 par le PS et Europe Écologie Les Verts.

Ils sont trois comme lui d'ores et déjà élus. Un autre marcheur à Paris, un UDI dans la Somme et un divers gauche à Wallis et Futuna.


EN DIRECT - Législatives : suivez l’après premier tour avec les "40 heures non stop" d'Europe1.fr  

http://www.europe1.fr/politique/en-direct-legislatives-2017-lapres-premier-tour-3358061


RESULTATS - Législatives 2017 : les résultats dans votre ville, votre circonscription, votre département

http://www.europe1.fr/politique/legislatives-2017-les-resultats-dans-votre-ville-votre-departement-votre-circonscription-3355634

Invité(s) : Édouard Lecerf, directeur des activités Politique et Opinion chez Kantar Public