Le débat est partout

  • A
  • A
Le kiosque de Thomas Sotto est une chronique de l'émission La matinale d'Europe 1
Partagez sur :

Sophie Larmoyer, Eva Roque et Marion Calais font le point sur l'actualité du jour.

Le Kiosque d'Europe 1 et toutes ses plumes avec Marion Calais pour les régions, Sophie Larmoyer pour l'international et Eva Roque devant la télé. Bonjour à tous !

 

Encore un "ni-ni" ce matin dans la presse. Mais celui-là se trouve en une du Canard Enchaîné. Et il a le mérite de la clarté : "Ni Marine, Ni Le Pen". Bon, autant vous dire que si vous ne voulez entendre parler Ni de Le Pen, Ni de Macron, mieux vaut partir à la pêche sans aucun moyen de communication. Car le débat est partout  Aujourd'hui en France pose "Les enjeux d'un débat historique". Cnews Matinest en mode western : "Dernier duel avant l'Elysée".

 Dans Libération, Najat Vallaud Belkacem demande aux électeurs de laisser leur flingue au vestiaire : "Ne jouons pas la démocratie à la roulette russe" dit la Men. Ça continue en une des Echos: "Macron-Le Pen : les clefs d'un débat frontal". Ce sera "Programme contre programme" veut croire La Croix.  Mais "Gare aux mauvais coups", avertit 20 Minutes. Le gratuit qui a interrogé "des personnalités politiques qui ont déjà affronté Macron ou Le Pen sur un plateau de télé". Le député européen Les Républicains, Alain Lamassoure a remarqué "qu'elle n'est pas à l'aise sur ses dossiers sur l'économie notamment. Mais ce qui la déstabilise totalement c'est l'humour. Cela permet de sortir du match de boxe qu'elle tente d'imposer".

De lui, Florian Philippot, le Vice-Président du FN a remarqué "qu'il s'agace très vite face à la contradiction. Qu'il est "le roi du vide mais le diable de la com"'.

 

Le Figaro nous raconte aussi comment les deux candidats préparent leur rendez-vous de ce soir, mais consacre sa une au "FN piégé par son projet fou de sortie de l'Euro". Bon cela dit, c'est un bon job, président.

 

Sur son site, Cnews Matin nous raconte "Les avantages et privilèges des anciens présidents". Une retraite d'environ 6.000€ + 11.500€ net/ mois s'ils décident de siéger au conseil constitutionnel. Un appartement de fonction meublé  équipé (avec deux employés) et dont tous les frais sont pris en charge par l'Etat. Une voiture de fonction à vie et des voyages gratuits là encore à vie et à volonté sur Air France et à la SNCF.

 

Enfin ce matin, on retiendra aussi  la prise de position très claire (et originale) de Charlie Hebdo, qui, fait rarissime, ne met pas de dessin à la une. Mais simplement ces quelques mots : "Second tour : faut-il vraiment vous faire un dessin ?"


-

A la Une des médias américains, une histoire assez incroyable, révélée par une enquête de CNN : celle d’une femme, agent du FBI, qui a épousé le djihadiste sur lequel elle enquêtait !

Daniela Greene a basculé du côté obscure en quelques mois. Janvier 2014 : le FBI confie à cette femme de 38 ans, qui parle couramment allemand, le soin de surveiller, sur les réseaux sociaux, un certain Denis Cuspert : un ancien rappeur allemand, qui avait eu une petite notoriété sous le nom de Deso Dogg, puis il s’était converti et radicalisé : l’homme est désormais en Syrie, devenu un recruteur influent de l’organisation Etat Islamique sur internet. Et Daniela Greene enquête tellement bien, qu’en juin 2014, au bout de 5 mois seulement, elle prend un avion soit disant pour aller voir sa famille en Europe  en fait, elle passe par la Turquie et gagne la Syrie  où elle épouse le terroriste !

L’histoire aurait pu s’arrêter là "l’agent du FBI épouse un djihadiste"

Saut qu’au bout de quelques jours, quelques semaines, elle regrette, s’aperçoit de son énorme erreur elle écrit à quelqu’un aux Etats-Unis qu’elle  "a été faible", qu’elle  "se retrouve dans un environnement extrêmement rude et ne sait plus du tout comment s’en sortir". Finalement elle arrive à quitter la Syrie, est arrêtée à son retour aux Etats-Unis puis jugée des auditions et un procès secrets mais ce qui la sauve, c’est qu’elle coopère totalement. Daniele Greene a fait 2 ans de prison, elle en est sortie en août dernier et travaille depuis dans un hôtel, dans l’anonymat. Denis Cuspert, lui, est toujours actif en Syrie où il a échappé à des bombardements près de Raqa.

C’est quand même très embarrassant pour le FBI

Oui, d’autant que Daniele Greene, pendant le peu de temps qu’elle a passé en Syrie, a prévenu son éphémère mari qu’il était visé par une enquête. CNN s’interroge aussi sur cette peine : deux ans seulement quand dans les précédentes affaires liées au terrorisme c’était plutôt 13 ans ½ en moyenne.  On se dit alors qu’elle a dû donner beaucoup d’infos sensibles aux services américains. Selon le procureur, " elle a fait en sorte de réparer ses torts"

"La traductrice du FBI devenue hors-la-loi, épousant un terroriste de l’Etat Islamique ", c’est le titre de cette enquête de CNN


-


Et toi tu votes ? – site de France Televisions ou sur Youtube

 

Websérie créée par la comédienne Amelle Chahbi. Dix épisodes de 2mn drôles et décalés. Imaginez la France au lendemain d’une élection présidentielle marquée par un taux d’abstention record. Tout semble normal. Et pourtant. Des lois ont changé. Par exemple, une jeune femme au volant de sa voiture se fait arrêter par la police. Direction le panier à salade où elles retrouvent d’autres femmes et un travesti .Pour l’école, il faut payer désormais un droit d’entrée de 10 euros.

Dans un SAMU on vous offre une coupe de champagne encore faut-il avoir les moyens de la payer sinon dehors. La retraite ? Elle est passée à 80 ans !

Quant aux contrats de travail, c’est compliqué. Notamment pour  Mathias, jeune salarié, convoqué par sa patronne qui lui annonce que des réductions charges sont nécessaires. Deux minutes pour sensibiliser les jeunes à l’importance du vote. La websérie a été conçue avant le premier tour des élections mais depuis quelques jours, elle connaît un regain d’intérêt. Une fiction citoyenne bien réalisée, avec un brin de cynisme qui apporte de la distance et donne un ton sarcastique aux épisodes.

 

-

Marion Calais


Il est partout aussi dans les journaux régionaux : le débat, c'est "L'heure des clarifications" pour les Dernières Nouvelles d'Alsace. C'est "Le face à face" pour la Dépêche du Midi, "le débat choc" pour Midi Libre.
 A Pau, la version justice du "pas de bras, pas de chocolat". Pas de magistrats, pas d'audience. C'est à la Une de l'Eclair. Faute de juges, les 14 affaires qui devaient être examinées hier ont été renvoyées en septembre prochain. 
 Une injonction à la Une de Monaco Matin,"Faites sauter le verrou". Message aux joueurs monégasques qui disputent ce soir leur demi-finale aller de la Ligue des Champions contre la Juventus Turin.

L'histoire du jour, vous l'avez trouvée dans les pages régions d'Aujourd'hui en France.

 Qui mettent un couple à l'honneur, Soazic et David Cuisnier. Tous deux ont vécu 10 ans sur l'île de Quéménès, au large du Finistère, à trois kms des côtes. Leurs 2 enfants -aujourd'hui 7 et 5 ans- sont nés pendant cette aventure pas toujours évidente. A leur arrivée, 6 mois sans eau courante, ni électricité dans un corps de ferme en cours d'équipements en énergies renouvelables. Il a fallu en plus organiser le travail parce que le couple a dû vivre de façon autonome.

Produisant ce qu'ils mangent et travaillant aussi pour se dégager un salaire.  En moyenne un SMIC et demi par mois. Lui, ancien gérant d'un magasin de plongée, elle, ancienne animatrice de classe de mer se sont lancées dans la culture de patates ou l'élevage d'agneaux d'Ouessant vendus sur le continent. Une chambre d'hôtes a aussi été ouverte pour les beaux mois de l'année. Après 10 ans d'une vie rythmée par les tempêtes, ils vont donc quitter les lieux... Et le conservatoire du littoral, propriétaire du site, va lancer un nouvel appel à projet pour les remplacer.