Hollande et les jeunes : le vrai bilan !

  • A
  • A
Le kiosque de Thomas Sotto est une chronique de l'émission La matinale d'Europe 1
Partagez sur :

Axel de Tarlé, Xavier Yvon, Eva Roque et Marion Calais font le point sur l'actualité du jour.

Axel de Tarlé pour l'économie

Selon un classement établi par l’agence Bloomberg, quelles sont les 50 personnalités qui ont le plus d'influence sur le Monde en 2016 ?

L’agence Bloomberg a établi le classement des 50 personnalités les plus importantes qui devraient déterminer l'avenir du monde.
C'est un classement à caractère économique puisque Bloomberg est une agence économique.

Quels sont les leaders qui peuvent changer l'économie du monde ? Est-ce cela montre l'influence de la France, 6e puissance économique mondiale ?

En tête du classement, on découvre le Premier ministre britannique.
Comment va se passer le Brexit ? L’enjeu est de taille puisqu’il s’agit de l'avenir de Londres en tant que capitale financière de l'Europe qui est en train de se jouer. Il porte donc une véritable responsabilité sur ses épaules.

En seconde place, il s’agit évidemment de Donald Trump. S'il gagne, mettra-t-il en œuvre, sa fameuse démondialisation qu'il promet. Il promet notamment d'ériger des barrières commerciales avec la Chine. L’enjeu est la fin du libre-échange qui est la clé de voute de l’économie mondiale depuis 10 ans.
À la troisième place, et sans surprise, il s’agit bien sûr d’Hillary Clinton.

À la quatrième place se trouve le président chinois, Xi jinping avec une question, l’économie chinoise peut-elle craquer ? La croissance du pays a ralenti, l’État a beaucoup de dette.

Elon Musk est 11e grâce à sa voiture électrique Tesla. La question est de savoir s’il va gagner le pari de l'énergie non polluante.

Margaret Vestager est 37e pour les 13 milliards réclamés à Apple. Est-ce la fin de l'optimisation commerciale des grands groupes.

À chaque fois de vrais questions se posent mais il y a une certitude, ce n’est pas en France que cela se passe.
Les peuples heureux n'ont pas d'histoire.


Eva Roque pour le programme télé

Françoise Hardy, la discrète à 22h25 sur Arte.

Quand Françoise Hardy en 2016 regarde une interview d’elle datant des années 60, ça donne une délicatesse et un rire qui rythment ce documentaire qui revient sur sa carrière, sa conception de la musique, mais aussi son rapport à la mode et les hommes qui ont compté.
Le photographe Jean-Marie Perier, Bob Dylan, Michel Berger, et bien sûr Jacques Dutronc.

Jacques Dutronc qui égrène avec pudeur quelques phrases entre vacheries et compliments et qui raconte notamment que ce surnom de La discrète lui a été attribué par Gabin.

Mais le plus intéressant, et c’est ce qui fait l’originalité de ce documentaire, c’est de s’apercevoir à quel point il n’y a pas d’influence dans sa musique et combien sa musique n’a jamais été copiée par personne. Elle est unique comme dit un critique anglais.

Pendant longtemps, Message personnel de Michel Berger qu’elle a enregistré après la naissance de son fils Thomas fut l’un de ces meilleurs titres.
Et puis est arrivée une chanson. La plus importante dit-elle et écrite pour Thomas quand elle était hospitalisée.
Un bijou que vous pourrez écouter en cliquant ici.


Marion Calais pour la presse quotidienne régionale

Trois Unes dans la presse quotidienne régionale.

Dans Presse Océan, le geste de Tony Meilhon, meurtrier de la jeune Laetitia à Pornic en 2011. Il a mis le feu à son matelas mercredi soir pour protester contre le refus de l'administration de lui fournir gratuitement du tabac.
Dans le Courrier de l'Ouest, le branle-bas de combat près de Saumur après la découverte de journaux en arabe et d'un drapeau de Daesh près d'une église. Police, gendarmerie, procureur et sous-préfet sont mobilisés pour rien puisque les documents servaient en fait à un exercice des Ecoles Militaires de Saumur sauf qu'aucune autorité n'avait été prévenu.
Enfin Justin Bieber sur la glace. Le chanteur a joué au hockey hier soir à Amiens lors d'un match improvisé, c'est à la Une du Courrier Picard.
 
L'histoire du jour c'est la terreur qui règne autour d'un lycée de Seine Saint-Denis.

Le récit fait par le Parisien ce matin sur la situation du Lycée Suger est glaçant. Ces derniers jours, les agressions se sont enchainées. Hier, un assistant d'éducation a été menacé de mort par des élèves. Avant-hier, des élèves ont été pris à partie aux abords de l'établissement. Mardi, des jeunes armés de battes de baseball se sont dirigés vers le lycée, le proviseur a été obligé de fermer les portes et de faire sortir les élèves par l'arrière du bâtiment, le jour même où les cours reprenaient. Parce que dès le 5 septembre, à cause de violences similaires, un surveillant a été roué de coups et les profs se sont mis en grève. La situation est très tendue dit un enseignant à laquelle s'ajoutent des querelles entre bandes de quartiers rivaux. Les enseignants, qui reprendront la grève mardi, viennent d'écrire au Préfet, au rectorat et au ministère. Ils demandent des moyens supplémentaires pour faire face à cette violence quotidienne.

Signalons aussi dans Nice Matin, l'élan de solidarité pour Sami et sa famille.

Depuis six mois, ils vivaient dans leur voiture, on vous en parlait hier. Une association monégasque s'est emparée du dossier et la famille sera logée à l'hôtel jusqu'à ce qu'on lui trouve un toit.


Xavier Yvon pour la presse américaine

À la Une de la presse américaine avec un petit saut dans le futur dans le New York Times qui a imaginé les premiers pas d’Hillary Clinton présidente.

C’est un calendrier des 100 premiers jours de Madame la Présidente qui commence le 20 janvier 2017. Hillary Clinton prête serment, et cinq minutes après, le Congrès à majorité républicaine lance la procédure d'impeachment, de destitution. C’est le premier jour.

Troisième jour : Katy Perry, la chanteuse qui s’est démenée pour sa campagne, est nommée ministre des Transports.
Quatrième jour : Donald Trump licencie sa femme et ses deux fils. Il engage l’ancien patron de Fox pour être son troisième fils, qu'il nomme Donald Trump 3.
Cinquième jour : la présidente veut organiser un "week-end de filles" avec Angela Merkel.
Sixième jour : Bill Clinton demande ce qui a changé dans la recette des gaufres à la Maison Blanche depuis qu’il y était, parce qu'il "jure qu'ils ont changé quelque chose".
Huitième jour : échaudée par l'affaire de ses emails privés, la présidente change son mot de passe, de 1234 à 12345.
Douzième jour : Hillary Clinton amnistie Donald Trump pour tous ses impôts impayés, pourquoi ? pour remplir sa part du contrat. Ils avaient conclu un marché il y a deux ans. Trump se présente contre elle pour qu’elle gagne et en échange elle arrange ses affaires avec le fisc. Quand on voit dans le futur, on comprend mieux le présent. En fait, tout ce dont on parle ici est un vaste complot.
26e jour : nouvel appel pour un week-end de filles avec Merkel mais pas de réponse.
Puis dans les jours qui suivent la Russie envahit les États-Unis, mais Clinton commandant en chef gagne la guerre. Elle érige aussi un grand mur à la frontière canadienne et elle fait payer la facture au Canada.
Au 95e jour, des images satellites révèlent un brunch entre Angela Merkel et la britannique Theresa May, la présidente Clinton élève le niveau d'alerte des troupes.