Calais : à l'aube du démantèlement

  • A
  • A
Le kiosque de Thomas Sotto est une chronique de l'émission La matinale d'Europe 1
Partagez sur :

Axel de Tarlé, Xavier Yvon, Eva Roque et Marion Calais font le point sur l'actualité du jour.

>> Les titres de la presse nationale

  • Démantèlement du camp de Calais

Ce matin, "A l'aube du démantèlement", comme le titre 20 Minutes. Nombre de vos quotidiens regardent vers Calais ! Libération s'inquiète de la forme prise par cette "évacuation" Et fait sa une sur "Les risques du direct" : "en démantelant le bidonville en trois jours sous l'œil des caméras du monde entier, l'Etat s'expose à des dérapages filmés. D'autant que les pièges sont nombreux" écrit Libération. Le Figaro s'inquiète, déjà, pour la suite : "Après l'évacuation, les interrogations". Le sujet fait aussi les gros titres de L'Humanité../

  • La police, toujours...


L'autre sujet du jour reste la police. "Mais que fait la police ?" s'interroge L'Opinion. Pour qui "il faut tout revoir de fond en comble, de la formation à la façon d'être au service des citoyens". La Croix a choisi un angle plus "psy". Le journal est allé à la rencontre de policiers mécontents ett titre "Ce que veulent les policiers". Aujourd'hui en France souligne le paradoxe d'"Une police à deux vitesses" : "Alors que la police nationale traverse une crise sévère, les polices municipales ne se sont jamais aussi bien portées". Avec du coup un nouveau phénomène : celui des "policiers municipaux mercenaires" : "certains policiers municipaux se font embaucher et former dans des villes où le recrutement est rapide, puis ils partent dès qu'ils le peuvent vers des cieux plus avantageux". "Il y a pénurie de candidats alors ceux qui sont sur le marché font monter les enchères", déplore un maire.

  • Football

Enfin il y a l'Equipe, qui, après le PSG/OM de dimanche titre "L'OM douche Paris" ! Et salue "une première réussie pour Rudi Garcia, à la tête de l'équipe marseillaise". Devant des parisiens "inconsistants et dépités".


>> La presse quotidienne régionale en trois titres

  • Le démantèlement de la jungle de Calais dans la Voix du Nord avec le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve qui évoque un devoir humanitaire. "Nous prendrons le nombre de jours nécessaires pour le réussir".

  • Une mère qui défend son fils dans Midi Libre. "Mathys n'est ni un méchant, ni un criminel". Mis en cause dans le canular qui avait mobilisé en nombre les forces de l'ordre à Paris, le garçon de 14 ans a été placé en centre éducatif. Sa mère dénonce les violences qui y ont cours et la faible prise en charge de son fils.

  • De son côté, le Dauphiné Libéré s'inquiète pour la saison de ski. Les réservations sont encore timides, particulièrement pour Noël qui enregistrerait un important recul.


>> L'histoire du jour : le succès fou d'une alsacienne en Chine

Ici, c'est Laura Weissbecker. Là-bas, c'est Bai Luna, autrement dit : "blanche rosée du matin féminine". Teint pâle, cheveux blonds, allure élancée, la jeune femme s'est imposée en Chine grâce à un film, "Chinese Zodiac", une comédie d'aventure signée Jackie Chan, qui a été vue par27 millions de spectateurs en Asie et qui a généré 7 millions de dollars de recettes en Chine le jour de sa sortie.Mieux qu'Avatar ! Ça valait bien des journées de tournage de plus de 16 heures et un enfermement de deux mois dans un internat spécialisé pour apprendre le chinois.

En 2013, Laura Weissbecker reçoit même un Huading Awards - équivalent des César en Chine - au côté de Nicole Kidman ou encore de Quentin Tarantino. Son aventure chinoise, les cadences intensives de tournage, elle les raconte aujourd'hui dans un livre.Elle en fera bientôt un film, une co-production évidemment franco-chinoise. 


>> A la une de l'économie

Att et Time Warner signent une mégafusion (à lire dans les Echos). Une fusion qui représente 84 milliards de dollars (76 milliards d'euros). ATT est une compagnie de téléphone (Améeican Telephone and Telegraph cie, créée en 1879). Forte de 140 millions d'abonnés mobile, elle rachète Time Warner (Fim WarnerBross), qui a diffusé la série Friends, mais aussi les chaines HBO, CNN, etc.

C'est fusion illustre la grande idée que les tuyaux de telecom achètent des contenus. C'est aussi la stratégie de Patrick Drahi en France : SFR rachète des médias, le magazine L'Express, BFMTV, RMC, mais aussi des droits de ligue 1 anglaise. dans la même logique, Orange produit des films, des séries.

La Logique de ce rapprochement s'appuie sur plusieurs éléments : les réseaux Telecom arrive à saturation en nombre d'abonnés, les technologies font des progrès, avec demain l'arrivée de la 5G, et la possibilité grandissante de regarder des films sur mobile. Un opérateur doit alors être en capacité de proposer les meilleurs films.

La limite de l'opération est qu'un opérateur n'a pas forcément besoin de posséder un studio de cinéma pour proposer les meilleurs films.


>> A la Une de la presse américaine

Ce lundi, on ne parle ni de Trump ni de Clinton mais de celui qui va laisser sa place à l’un des deux candidats : Barack Obama. Le président des Etats-Unis a commencé ce qu’on pourrait appeler une tournée d’adieux. Il donne de longues interviews dans des magazines sur son bilan ou sa vision de l’avenir et puis, visiblement, il a commencé à chercher un nouveau job, puisqu’il a reçu un entrainement pour passer des entretiens d’embauche. C’était pour un sketch chez Stephen Colbert, animateur du Late Show sur CBS, un de ces émissions satiriques du soir très américaines.

Obama commence par dire qu’il aimerait trouver un bureau avec des angles, pour changer (après 8 ans dans un bureau ovale) et puis il tend son CV à l’humoriste qui joue le Mr Pole Emploi.

- "Voyons voir…. Papapapa… je ne vois aucune promotion ces hui dernières années. Ce n’est pas très bon. Une explication ?

- Franchement, il n’y avait pas vraiment la place pour de l’avancement dans mon dernier boulot. La seule personne qui avait plus de pouvoir que moi c’était ma femme."

L’animateur lui donne ensuite quelques conseils pour son CV : ne pas mettre «"rétablissement des relations avec Cuba" mais "Espagnol niveau conversation". Et on atteint un sommet d’autodérision avec cette question : 

- "Avez-vous gagné des prix ?

- Oui j’ai eu le Prix Nobel de la Paix.

- Oh vraiment et pour quoi ?

- Pour être honnête je ne sais toujours pas." 

C’est très fort parce que tout le monde se le demande encore. Barack Obama en profite quand même pour demander aux jeunes d’aller voter pour cette élection, "la plus importante de leur vie" rien que ça. Mais comme c’est son héritage qui est en jeu, il est prêt à tout, même à faire un petit numéro à la télé. En vrai, Obama au chômage va d’abord écrire ses mémoires, et ce pourrait les plus lucratives de l’histoire. Estimation : 30 millions de dollars.