"Bayrou, garde des sauces béarnaises", le ministre de la Justice fait la Une

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Le kiosque de Thomas Sotto est une chronique de l'émission Europe matin
Partagez sur :

Sophie Larmoyer, Eva Roque et Marion Calais font le point sur l'actualité du jour.

Le Kiosque d'Europe 1 et toutes ses plumes avec Marion Calais pour les régions, Sophie Larmoyer pour l'international et Eva Roque devant la télé.

La presse nationale pour commencer

La Une d'AUJOURD'HUI en France pourrait être un sujet du bac philo : "Morale et politique : le cas Bayrou" (À moins que ça devienne bientôt un sujet de droit pénal...). "Le garde des Sceaux, responsable d'un premier couac gouvernemental, est dans une position délicate : il présente un projet de loi de moralisation de la vie politique alors que la justice enquête sur le financement d'assistants parlementaires du Modem".

Il devient "Bayrou, garde des sauces béarnaises" dans Le Canard Enchaîné qui raconte "les premiers aveux des attachés parlementaires du Modem".

Cnews Matin titre "La moralisation selon Macron". Quand Libération choisit un autre sujet "Loi travail 2 : ils sont prêts à tout"... ("ils", autrement dit EM et EP). "Négociation du motif de licenciement, primauté des accords d'entreprise sur le contrat de travail". Le quotidien parle de "mesures radicales" et de "la folle entreprise du gouvernement".

En Marche! qui est partout ce matin encore. Même dans les pages "sports" du Figaro ! Interview de Noel Le Graet, président de la FFF. Question : "Zidane est-il déjà dans la lignée des plus grands coaches français ?". Réponse de Le Graet : "Il est là depuis peu et gagne de grands trophées. Il fait du Macron et va très vite"... Le Figaro qui, comme de nombreux journaux, (La voix du Nord, Le Parisien...) a enlevé quelques lettres de son titre. (En l'occurrence le A et le O). Soutien à une opération de l'établissement français du sang, en cette journée mondiale des donneurs de sang. Exit les A, les O et les B (symboles des groupes sanguins, alors que les besoins restent immenses, tous les jours). Vous êtes d'ailleurs invités à en faire autant aujourd'hui sur les réseaux sociaux.

Et puis il y a L'Équipe qui, au-delà de l'émotion, a vu souffler "un vent de fraîcheur", hier soir, au Stade de France. De la fraîcheur aussi en une de La Croix qui fête les 30 ans du programme Erasmus...(un programme qui permet aux étudiants d'aller voir ailleurs". "Erasmus a changé leur vie". 

Marion Calais pour la presse quotidienne régionale

Un titre bien trouvé dans Libération Champagne : "Toc, toc, toc, c'est François Baroin !"

La colère des producteurs de lait dans La Presse de la Manche.

La Une de La Provence est consacrée au plus jeune candidat au bac qui a 14 ans.

L'histoire du jour nous emmène à Eaubonne, dans le Val d'Oise. Avec une expulsion qui vous a choquée, vraiment, ce matin. Celle d'un SDF qui vit dans sa voiture depuis trois anS.

Sophie Larmoyer pour la presse internationale

L’épreuve de force continue entre le Qatar et ses voisins du Golfe, emmenés par l’Arabie Saoudite, qui accusent Doha de soutenir le terrorisme… Face à la fermeture des frontières, les Qataris trouvent parfois des solutions étonnantes !

"Holy cow" ! , écrivent certains journaux anglo-saxons pour rapporter cette initiative, ce qu’on pourrait traduire par "La vache" ! "Appelez ça le plus grand vol de bovins de l’histoire", écrit le site d’informations financières Bloomberg. Attention, on ne parle pas de vol de bétail mais bien de vaches qui volent : 4000 bêtes vont être acheminées par la compagnie aérienne Qatar Airway. Il faudra compter environ 60 avion. Des vaches laitières, des Holstein achetées en Australie et aux États-Unis, et qui vont pallier la pénurie de lait : presque toute la consommation des Qataris venait d’Arabie Saoudite.

Mais enfin, l'isolement décidé par l’Arabie Saoudite et consorts date du 5 juin. Comment peut-on acheter 4000 vaches en neuf jours ?

Le bienfaiteur est un homme d’affaires de Doha, qui construit les plus gros centre commerciaux du Qatar : Moutaz Al-Khayya. Et Bloomberg explique qu’il avait déjà acheté ces vaches laitières. Car, exactement comme l’Arabie Saoudite, le Qatar essaye de diversifier son économie, si dépendante du pétrole. Dans cette stratégie, il y a la "sécurité alimentaire", tout est à faire. Et dans ce cadre justement, cet homme d’affaires a déjà monté une ferme d’élevage de mouton, à 50 km au Nord de la capitale Doha : des hangars et des bandes d’herbe en plein désert, sur une surface équivalente à 70 terrains de foot. Les vaches devaient y arriver en septembre, acheminées par bateau/ Al-Khayyat paye huit millions de dollars en plus pour qu’elles arrivent dès juillet, par avion.

Le Qatar se débrouille pas mal face à ce blocus

Côté alimentaire, des produits laitiers arrivent de Turquie, des fruits et légumes sont en route depuis l’Iran. Et puis il y a une campagne nationale pour acheter des produits locaux (avec des petits drapeaux qataris sur les produits…). Jusqu’ici ça va. Bloomberg nous rappelle au passage que le Qatar est le pays le plus riche au monde par habitant, ça aide.


Eva Roque pour le programme télé de ce soir

Dring – Site de Studio 4 ou Dailymotion. Une websérie qui se déroule dans les couloirs d’un immeuble. On suit six VRP pas très doués. Et à chaque fois qu’ils sonnent à une porte, ça se transforme en saynète parfois burlesque, voire absurde. Comme cette fois-ci où notre super VRP se retrouve face à un couple qui commence à se disputer. Gêné, notre VRP préfère fuir. Et le couple de conclure…

De chaque côté de la porte, ils sont un peu fous dans cet immeuble. Une résidente mythomane, les chiens qui sautent sur le représentant, le VRP qui picole un peu trop, sa collègue psychorigide et celui qui a du mal à prononcer le nom de famille de la dame. Et après une longue minute à répéter, il finit par y arriver… 

C’est totalement loufoque. Un peu kafkaïen parfois. Et c’est surtout très bien interprété avec notamment Grégory Montel que vous avez vu dans Dix pour cent, dans le rôle de Gabriel.  Mais tous les comédiens sont excellents. Six épisodes de huit minutes sont disponibles. France Télévisions a l’intelligence de les laisser longtemps sur le site. Autant en profiter. Et n’hésitez pas à regarder les autres productions. Elles sont toutes de qualité.