Les Experts d'Europe 1 - 24/10/2017

  • A
  • A
Les experts du petit matin est une chronique de l'émission Europe 1 bonjour
Partagez sur :

Chaque matin, Roland Pérez, Sylvain Chazot et Grégoire Martinez évoquent des questions de droit, de politique et de technologie.

Fabienne Le Moal remplace Raphaëlle Duchemin du 23 au 27 octobre 2017.


Politique - Sylvain Chazot

Sylvain Chazot revient ce mardi sur la situation en Catalogne et les tensions que cela créée au sein de la famille Valls.

C’est l’effet inattendu de la situation en Catalogne. Vous le savez, l’Espagne vit une semaine cruciale. Le Premier ministre Mariano Rajoy a décidé de mettre sous tutelle la région catalane, via l’article 155 de la Constitution. Le Parlement catalan doit se réunir jeudi pour décider quelle réponse il apporte à cette mesure.
En France, on observe tout cela avec une grande intention et notamment Manuel Valls. L’ancien Premier ministre est né à Barcelone, c’est même son cousin qui a écrit l’hymne du Barca. Autant dire qu’il est très attaché à la région. Mais depuis des semaines, il soutient le gouvernement espagnol contre les indépendantistes. Comme dimanche, en postant sur Twitter un message en français et en catalan qui dit ceci : "Nous devons soutenir la réponse de l'État démocratique espagnol".

C’est donc ce message qui a énervé Giovanna Valls, la sœur de Manuel Valls ?

Exactement puisque dans l’heure qui suit, elle lui répond en catalan et visiblement, elle n’est pas sur la même longueur d’ondes. "Pour l'amour de Dieu, pour grand-père Magi ! Ce n'est pas démocratique et l'article 155 non plus. Depuis quand a-t-on vu un truc aussi brutal que de réprimer les libertés ?" s’interroge-t-elle.
Petite précision : Magi Valls, le grand-père de Manuel Valls était autrefois rédacteur en chef d'un grand journal catalaniste.

Mais est-ce que cela a fait changer d’avis Manuel Valls ?

Pas du tout, écoutez-le, il était hier l’invité de France 2 et sa position n’a pas bougé.
L’ambiance ne va pas être joyeuse lors des prochaines réunions de famille chez les Valls, ça risque d’être un peu tendu.