Les Experts d'Europe 1 - 13/10/2017

  • A
  • A
Les experts du petit matin est une chronique de l'émission Europe 1 bonjour
Partagez sur :

Chaque matin, Roland Pérez, Sylvain Chazot et Alain Cirou évoquent des questions de droit, de politique et de technologie.

Politique - Sylvain Chazot

Malaise suscité à droite par le mouvement Sens commun, cette semaine.

Exactement mais, écoutez cette musique, c’est celle de la publicité de Sens Commun pour "La journée de la France silencieuse". Sens commun, c’est ce mouvement issu de La Manif pour tous et rattaché aux Républicains. On en a beaucoup parlé cette année car il soutenu, jusqu’au bout, François Filllon. Et il devait organiser une grande réunion ce dimanche 15 octobre, la journée est annulée.

À cause d’une interview ?

Dans le numéro d’octobre du mensuel très très à droite L’incorrect, le président de Sens Commun Christophe Billan tend clairement la main à Marion Maréchal-Le Pen.
Gros malaise chez les Républicains. Plusieurs personnalités de droite devaient participer à l’université de rentrée, mais impossible après de telles déclarations.
Laurent Wauquiez, qui passe son temps à expliquer qu’il ne veut pas s’allier au FN, annonce mercredi qu’il suspend sa participation à la réunion. Il est imité dans la foulée par un autre candidat à la présidence de LR, Daniel Fasquelle puis par Bruno Retailleau. Écoutez le chef des sénateurs LR, il était hier soir sur Public Sénat.
Devant toutes ces défections, Sens Commun a publié un communiqué jeudi soir. Le mouvement reconnaît que son président a commis "une maladresse de communication" et que le contexte ne permettra pas de débattre de manière apaisée. Résultat : le grand raout de dimanche est annulé.

On sait quand aura lieu finalement cette journée ?

C’est là toute la subtilité : le rassemblement est reporté mais à une date inconnue. Seulement sait-on que ce sera après l’élection du président des Républicains, en décembre prochain.