Le kiosque du petit matin - 29/09/2017

  • A
  • A
Les experts du petit matin est une chronique de l'émission Europe 1 bonjour
Partagez sur :

Chaque matin, Roland Pérez, Sylvain Chazot et Alain Cirou évoquent des questions de droit, de politique et de technologie.

Politique - Sylvain Chazot

Sylvain Chazot a regardé L'Émission politique sur France 2, avec Édouard Philippe qui a fait sa rentrée.

Quelle semaine ! Dimanche devant Public Sénat pour les sénatoriales, hier soir devant France 2 pour L'Émission politique. C’est une idée de chronique pour Roland Perez la semaine prochaine : ai-je le droit d’être aussi heureux en regardant la politique à la télévision le soir ?
Édouard Philippe a passé son grand oral hier sur France 2, deux heures en prime time sur le service public et un débat plutôt cordial avec Jean-Luc Mélenchon. Mais le climat de l’émission, ce fut lorsqu’Edouard Philippe a parlé de la PMA face au professeur Testart, spécialiste de la question. Et le Premier ministre n’est pas arrivé à dire s’il était pour ou contre l’extension de la PMA à toutes les femmes.

Il dit qu’il a évolué car en 2013, il s’opposait à la PMA, c’est bien ça ?

Exactement. En 2013, en plein débat sur le mariage pour tous, il publiait une tribune avec Nathalie Kosciusko-Morizet dans laquelle il écrivait ceci : "Nous nous opposerons résolument à la PMA pour les couples homosexuels féminins et à la GPA".
Quatre ans plus tard, Édouard Philippe admet donc avoir changé d’avis sur le sujet. Et en même temps, comme dirait Emmanuel Macron, il ne dit pas qu’il y est favorable.

C’est donc plutôt confus !

Effectivement sauf pour Édouard Philippe, qui martèle qu’il réfléchit à son rythme, en profite tout de même pour tacler son ancien camarade de LR, Laurent Wauquiez, opposé en 2013 au mariage pour tous et qui désormais n’entend plus revenir sur cette réforme.
C’est bien la preuve, s’il en fallait une, qu’il est toujours possible de faire un peu de politique politicienne, même quand on est confus sur un sujet.