Snapchat passe devant Twitter en nombre d’utilisateurs et François Hollande pour la suppression du poste de Premier ministre : les experts d'Europe 1 vous informent

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Les experts d'Europe 1 est une chronique de l'émission Europe matin
Partagez sur :

Antonin André et Axel de Tarlé font le point sur l'actualité du jour.

Antonin André, expert politique

La politique c’est l’un des enseignements que tire François Hollande de son quinquennat : les Institutions ne sont plus adaptées au rythme du quinquennat. Le Président veut faire de la réforme de la 5ème République, l’un des enjeux de la prochaine présidentielle et il va très loin.
Oui, jusqu’à la suppression du Premier Ministre, vous avez bien entendu, François Hollande réfléchit à cette idée, rien de moins.
Pourquoi ? Et bien en privé François Hollande explique que "Réformer sous le quinquennat, c’est long et c’est double" Traduction : c’est double, un président et un premier ministre pour impulser, arbitrer et deux chambres, Assemblée et Sénat pour voter. Du coup réformer c’est long, trop long. De la présentation d’une loi à sa promulgation, il faut six mois minimum, près d’un an avant d’en ressentir les effets. Et puis, plus c’est long, plus c’est propice évidemment à la contestation, aux fractures, aux manifestations, on en a une illustration avec la loi Travail, mais on l’a connu aussi avec la loi Macron ou le Mariage pour tous.
Donc la solution c'est une seule chambre pour voter la loi, celle des députés. La seconde, le Sénat, deviendrait une sorte d’Assemblée des collectivités locales, mais surtout donc une seule tête de l’exécutif puisque de toutes façons, "tout remonte au Président" insiste François Hollande. On comprend qu’au mieux le Premier ministre est inutile au pire les débats et allers-retours entre Matignon et l’Élysée font perdre du temps et de la clarté.

C’est une réforme radicale, mais est-ce que c’est réaliste ?

En tous cas, François Hollande n’est pas le premier à avoir l’idée. François Fillon, lui-même, alors qu’il était Premier ministre avait suggéré l’idée d’une suppression du Premier Ministre pour laisser le Président gouverner face à une Assemblée nationale au pouvoir renforcé qui ne pourrait plus par exemple être dissoute.
Est-ce réaliste ? Ce qui est sûr c’est qu’il n’y a que dans le cadre d’une campagne présidentielle qu’un tel projet peut être soumis aux Français. Toute la difficulté étant de démontrer aux électeurs que cela rendra le pays plus gouvernable et donc plus efficace, que c’est un enjeu. Ce qui est compliqué avec l’élimination du Premier ministre c’est que ça peut donner l’impression d’une concentration du pouvoir entre les mains d’un seul homme : le président. Une problématique déjà soulevée par Georges Pompidou dans son ouvrage testament, Le nœud Gordien, publié peu avant sa mort en 1974. Un livre auquel François Hollande se réfère d’ailleurs quand il évoque le chantier des Institutions. Alors, il est au début de sa réflexion le président mais s’il est candidat, la proposition d’une modernisation radicale des Institutions sera un des axes de sa campagne.


Axel de Tarlé, expert économie

Snapchat, la nouvelle application à la mode sur Internet, a dépassé Twitter.
Vous ne connaissez peut-être pas, et justement, c'est ce qui fait la force de ce réseau social qui est devenu le réseau préféré des adolescents.

Quand on demande aux adolescents de moins de 15 ans sur quel réseau social ils vont pour échanger avec leurs copains, ils ne vont pas sur Facebook ou Twitter, ils vont sur Snapchat. Si bien qu'au total, Snapchat a dépassé Twitter, avec 150 millions d'utilisateurs quotidiens.

Quel est l'intérêt de Snapchat ?
C'est effectivement que les adultes ne connaissent pas. Votre enfant est donc tranquille, alors que sur Facebook, il va retrouver ses parents, sa vieille tante et même pire ses professeurs.
Deuxième grand avantage de SnapChat, c'est que vous ne laissez pas de trace. Les photos que vous postez ou que vous envoyez à un ami s'effacent et disparaissent automatiquement et définitivement, après lecture. Ça c'est une réponse à un gros problème d'Internet, c'est que lorsque vous postez une photo embarrassante, elle peut rester à vie sur Internet. Avec Snpachat, Il n'y a pas de risque, en tous les cas, il est minimisé.

Snapchat, ce n'est rien d'autre qu'un réseau social "à la mode" qui va disparaitre, aussi vite qu'il est apparu, non ?

Probablement, Mais, cela montre deux choses :
1/ Que sur Internet, les lignes bougent très vite. On a l'impression que les Google, Facebook, Amazon sont indéboulonnables. Faux, vous pouvez très vite être bousculé par une nouvelle application, un peu originale, qui va vous laminer. Snapchat vaut déjà 10 milliards de dollars, soit quatre fois plus que TF1.
 2/ Cela montre justement une faiblesse de Facebook, le coté générationnel des réseaux sociaux. Les adolescents ne veulent pas aller sur Facebook. Jusqu'à présent, Facebook s'en sortait en rachetant les nouvelles applications à la mode. Il a racheté Instagram mais avec Snapchat, ils sont tombés sur un os. Snapchat n'a pas voulu se vendre et par conséquent, Facebook est en train de perdre les jeunes ados.