Les Français agacés par les violences contre la police et plus de "drives" que d'hypermarchés : les experts d'Europe 1 vous informent

  • A
  • A
Les experts d'Europe 1 est une chronique de l'émission La matinale d'Europe 1
Partagez sur :

Antonin André et Axel de Tarlé font le point sur l'actualité du jour.

Antonin André, expert politique

Les violences en marge des manifestations contre la loi travail. Une image a frappé les esprits : l’agression de policiers qui fuient leur voiture incendiée. Une image choc et une opinion public qui commence à s’agacer de ce climat de violence quasi quotidien.

Dernier Sondage Elabe : les ¾ des Français considèrent que le gouvernement n’est pas assez ferme face aux violences, y compris pour l’électorat de gauche. Autre sondage Odoxa, les ¾ des Français soutiennent la police, 76% des sympathisants de gauche sont derrière la police. L’emploi c’est vrai, reste la première préoccupation de nos concitoyens, mais la sécurité au sens large avec la lutte contre le terrorisme et contre la délinquance, est remontée en seconde position pour 2016. Dans ce contexte l’image de la voiture de police incendiée, de représentants de l’ordre qui fuient face à des casseurs, participe du sentiment d’une violence sans limite. C’est un problème politique pour le gouvernement, qui peut masquer, reléguer une inversion de la courbe du chômage ou les bons résultats économiques. D’autant qu'on le voit avec le déchaînement de critique de la droite, la gauche est ramené à une image de laxisme, d’impuissance face aux casseurs et d’incompétence en matière de sécurité

Pourtant, la France n’est pas non plus à feu et à sang, en dehors des violences des casseurs, les policiers et militaires sont déployés un peu partout pour nous protéger de la menace terroriste ce qui est censé nous rassurer.

Oui, sauf que la France a connu des attentats sans précédents en moins d’un an, et qu’en dehors de la voiture de police, on a vu aussi des images de centre villes de province saccagées comme à Nantes, ou à Rennes. Des permanences du PS mise à sac, des commissariat pris pour cible… On n’est pas dans l’imaginaire, on est dans le réel. Ce n’est pas juste "un sentiment d’insécurité" comme l’appelait un certain Lionel Jospin en 2002. Vous vous souvenez de l’histoire ?, Lionel Jospin : des résultats économiques formidables, chômage bas, croissance haute mais un candidat qui ne voit pas que le besoin de sécurité des électeurs pèse en fin de campagne. Avec Papi Voise, ce vieux monsieur agressé chez lui et dont le visage tuméfié faisait l’ouverture des 20h, Lionel Jospin avait mésestimé l’impact de cette image.
François Hollande était à l’époque premier secrétaire du PS, il veut éviter de faire la même erreur. C’est la raison pour laquelle son gouvernement multiplie les consignes de fermeté. Le ministre de l’Intérieur promet plus de sanctions et plus d’interdictions individuelles de manifester.


Axel de Tarlé, expert économie

C'est une révolution silencieuse dans la grande distribution : la France compte désormais deux fois plus de Drive que d'hyper-marchés !
Les "drives", ce sont ces points de livraison des courses commandées sur Internet.

On compte 4.000 drives en France contre seulement 2.000 hypermarchés. 80% des foyers ont maintenant un drive à moins d'un quart d'heure de chez eux, c'est dire la révolution silencieuse qui s'est opérée dans la Grande distribution.
Quand vous faites vos courses sur Internet, vous êtes très rationnel, vous n'achetez que ce qu'il y a sur la liste, et vous ne vous laissez pas tenter par des babioles en promotion. Donc évidement, c'est une perte de recette pour la Grande distribution.

Pourquoi les géants de la Grande distribution ouvrent-ils autant de "Drives" si c'est pour perdre de l'argent ?

Parce que sinon, vous perdez des clients.
Un Français sur quatre fait désormais ses courses de cette façon. Il est totalement impossible d'ignorer un quart du marché.

Le problème, c'est que sur ce terrain des achats sur Internet. Les Grandes surfaces ont en face d'elles, un ogre : le géant mondial de la commande sur Internet, Amazon.
Amazon, qui ne cesse d'étoffer son offre de produits avec désormais ses propres marques distributeurs : vous avez des couches Amazon mais aussi des griffes de luxe comme Calvin Klein, Lacoste et même des produits frais, avec son offre "Fresh".
On trouve non seulement de tout mais en prime, Amazon maitrise mieux que personne la logistique et tout ce qui est interface Internet car la société est née sur le web.

C'est donc un défi considérable pour nos géants de la Grande distribution qui étaient les champions du marketing, qui savaient mieux que personne théâtraliser la consommation dans leurs hypermarchés avec des têtes de gondoles, des rayons à profusion et des stands évènementiels.

Sauf que ce métier est en train de basculer sur Internet. Amazon en est le grand champion avec deux millions de visiteurs par jour en France et dont les ventes progressent deux fois plus vite que la moyenne du E-commerce en France.