Le Drian dans Valeurs Actuelles : le virage militariste de Hollande

  • A
  • A
Les experts d'Europe 1 est une chronique de l'émission La matinale d'Europe 1
Partagez sur :

Antonin André, Emmanuel Duteil, Jeanne Daudet et Guillaume Genton font le point sur l’actualité du jour et vous livrent leurs indiscrétions.

Antonin André, expert politique

Le message de Jean-Yves le Drian, ministre de la défense aux armées.

Le 14 juillet c’est l’hommage de la nation à son armée et le ministre de la défense choisit de s’exprimer dans le magazine de droite Valeurs Actuelles. "La Patrie est de retour !" C’est le titre de Une avec un Jean-Yves Le Drian ministre de gauche, ami de François Hollande, tout sourire en couverture de Valeurs Actuelles magazine de la droite décomplexée, tendance "catho tradi". Cinq pages d’interview : défense de la souveraineté, de la nation, bilan de l’action contre la menace islamiste, etc. Des thèmes que Jean-Yves le Drian veut mettre au cœur de la prochaine campagne présidentielle, au service bien sûr de François Hollande avec un slogan  : que le budget de la défense atteigne 2% du PIB. Message très politique à l’issue d’un quinquennat marqué par la guerre contre le terrorisme : Mali, Centrafrique, Somalie, Syrie et bien sûr en France, les attentats contre Charlie et le Bataclan.

Jean-Yves le Drian, ministre de la défense respecté à droite comme à gauche, est là pour vendre le bilan militaire et de défense de François Hollande à un an de la présidentielle.

Est-ce que le président du "mariage pour tous" peut  espérer séduire les milieux traditionalistes et militaires ? 

Le cœur à droite, la raison à gauche. Voilà l’état d’esprit de l’état-major, des officiers et des hauts gradés de l’armée française. Sur les valeurs et les traditions l’armée est clairement à droite. Mais  sur l’opérationnel,  la défense de leurs intérêts, les militaires créditent François Hollande. Les arbitrages budgétaires rendus toujours en faveur de la défense après le régime sec du quinquennat de Nicolas Sarkozy avec la fameuse RGPP dans le budget 2017, c’est une information que je vous donne, la défense bénéficiera de 600 millions d’euros de hausse. Les effectifs de l’opérationnel terrestre sont passés de 66 000 à 77 000 hommes. Et puis les symboles ça compte.

Le cœur à droite la raison à gauche, un homme incarne ce lien qui lie François Hollande à l’armée : le Général Puga, chef d’état-major particulier nommé par Nicolas Sarkozy en 2010, proche des milieux catholiques intégristes, père de 11 enfants, sur lequel François Hollande s’est appuyé dans un quinquennat marqué par les guerres. C’est tout cela que l’exécutif veut rappeler en s’adressant aux milieux traditionalistes, à un an d’une présidentielle marquée par la forte progression du Front National.


Emmanuel Duteil, expert économie

Le secteur aéronautique en plein boom.

En effet s'il y a bien un secteur qui ne connait pas la crise c'est bien l'aérien : Airbus et Boeing ont revu hier à la hausse leurs prévisions de commandes pour les 20 prochaines années lors du salon de Farnoborough en Grande-Bretagne. Boeing pense que les compagnies aériennes vont avoir besoin très précisément de 39 620 avions dans les 20 ans. c'est 4% de plus que ce qui était attendu jusque là. Chez Airbus on pari sur un peu plus de 33 000. Cet optimisme s'explique assez simplement :

1) On a jamais autant voyagé qu'aujourd'hui. Les classes moyennes de pays émergents vont par exemple doubler d'ici à 2035. C'est très vrai en Inde ou en Chine pour ne citer que ces 2 pays.
2) Même si le prix du baril a baissé les compagnies cherchent des avions qui consomment toujours moins.
3) Et enfin c'est la troisième raison grâce à la baisse des prix du pétrole les compagnies ont à nouveau les moyens.

Donc l'avenir est radieux et le présent est déjà pas mal. Les carnets de commandes n'ont jamais été aussi fournis. A la fin de l'année dernière les avionneurs avaient environ 10 ans de production devant eux...

Et tout le monde en profite de la même manière ?

Pour le moment les grands gagnants ce sont les deux gros avionneurs Boeing et Airbus. A eux seuls ils ont 94% du marché et hier ils ont tous les 2 annoncés des grosses commandes. Ce qui marche le mieux et ce qui devrait continuer à porter la croissance du marché c'est ce que l'on appelle les mono-couloirs ces avions avec un couloir et des sièges de chaque coté. Chez Airbus c'est l'A320 par exemple. Ces avions sont achetés par les low cost notamment. En revanche c'est beaucoup plus dur pour les très gros avions et notamment pour l'A380. Ces avions qui sont plus compliqués à exploiter ont bien du mal à trouver des clients. Ce n'est pas le salon de Farnboeough qui devrait changer la donne.


Jeanne Daudet, experte actualité régionale

Une histoire a attiré votre attention ce matin, à lire dans Vaucluse Matin. Celle d'un homme qui a élu domicile dans une bouteille géante !

Une bouteille en plexiglas transparent de 6 m de long, abandonnée sur une place de Villeneuve lez Avignon. A l'intérieur un artiste, Abraham Poincheval, vit là 24h sur 24. Sans sortir et à la vue de tous. De quoi faire paniquer le plus petit des claustrophobes. Mais pas cet artiste qui se dit lui "claustrophile", il aime les petits espaces ! L'homme, un artiste performeur plasticien, a décidé de transporter sa bouteille de villes en villes tout le long du Rhône. "Depuis la mer jusqu'à sa source pour sensibiliser au péril du fleuve" explique-t-il. A chaque fois que la bouteille est déposée dans une ville, Abraham Poincheval s'y réinstalle. Il discute avec les habitants, les curieux qui viennent le voir, recueille des petits messages à travers des petits trous percés dans le bouchon de la bouteille, récupère un objet par voyage et tient un journal de bord qu'il met en ligne.

Quant à sa vie quotidienne, il a avec lui des jerricanes d'eau, une lampe, des batteries, de la nourriture, etc. Il a installé des panneaux solaires qui alimentent un système de climatisation pour tenter de lutter contre la chaleur difficile à supporter et il pratique un peu de gymnastique. Pour toute protection à son l'intimité, une simple serviette de plage de plage. Le moins que l'on puisse dire, c'est que c'est spartiate !