Haro sur NKM : Comment Les Républicains vont tenter de tuer sa candidature à la primaire : les experts d'Europe 1 vous informent

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Les experts d'Europe 1 est une chronique de l'émission Europe matin
Partagez sur :

Antonin André, Axel de Tarlé et Anne Le Gall font le point sur l'actualité du jour.

Antonin André, expert politique

NKM seule contre tous, la candidate à la primaire voit sa tâche se compliquer. Le bureau Politique va adopter aujourd’hui un amendement qui n’a qu’un but : torpiller sa candidature.
 
On l’appelle "l’amendement NKM". Aujourd’hui, pour être candidat les Républicains à la primaire, il faut être parrainé par 250 élus dont 20 parlementaires, sans précision de l’étiquette politique.
Exemples : un député écologiste pourrait très bien parrainer Nathalie Kosciusko-Morizet très engagée pour l’environnement, elle est notamment favorable à la taxe carbone. Ou encore, un député divers gauche sensible à sa prise de position sur le mariage pour tous, puisqu'elle est également favorable à la PMA. Aujourd’hui c’est possible !
Mais ce soir ce ne le sera plus, le bureau politique des Républicains va changer la règle : comme les électeurs à la primaire, les parrains devront signer un petit texte : "j’adhère aux valeurs de la droite et du centre et je m’engage pour l’alternance". Un changement des règles qui vise clairement à entraver la candidature de Nathalie Kosciusko-Morizet.

Pourquoi cet acharnement sur NKM ? Est-ce qu’elle représente vraiment une menace ? une concurrente sérieuse ?

Non. Pas une candidate capable de jouer le match avec Nicolas Sarkozy ou Alain Juppé, mais elle en est convaincue, elle est victime de l’acharnement de Nicolas Sarkozy. "Cela tourne à l’obsession", explique-t-elle.
Pourquoi tant de haine ? Pour ses prises de positions contestataires. La ligne de fracture c’est le ni-ni, en cas de duel PS/FN à des élections. La ligne de Nicolas Sarkozy c’est ni l’un ni l’autre tandis qu'elle appelle clairement à voter PS dans ce cas là. C’est ce qui a valu, entre autre, à la numéro 2 des Républicains d’être éjectée de la direction du parti. Jacques Chirac l’appelait l’emmerdeuse, elle-même le reconnaît elle est chiante. Nicolas Sarkozy qui considère qu’il l’a faite veut lui faire payer sa déloyauté.
 
Elle va s’exprimer on l’imagine ce soir, elle a des arguments, elle peut trouver des soutiens pour la défendre ?
 
Oui, elle va expliquer qu’on ne change pas les règles en cours de route, arguant même de la fragilité juridique de la manœuvre. Sera-t-elle soutenue ? Non ou très faiblement. Pourquoi ? Parce que ce qui fait sa force ce sont son originalité et sa liberté, mais c'est aussi ce qui fait sa faiblesse. Nathalie Kosciusko-Morizet représente "une proportion non négligeable de 1% des Républicains" selon la formule ironique de Brice Hortefeux.
A ce jour, en plus de son propre parrainage, NKM peut compter sur celui de Patrice Martin Lalande député du loir-et-cher ce qui ne fait que deux, il lui reste à convaincre 18 élus sur les 361 parlementaires les Républicains qu'ils soient députés, sénateurs ou députés européens.
C'est loin d’être acquis, en fait, elle aurait presque plus de chance dans une primaire de la gauche.




Axel de Tarlé, expert économie

Voilà qu'on commence à entende un débat surréaliste sur : "la cagnotte cachée de Bercy"qui s'élèverait à six milliards d'euros.

Qu'est-ce que cette cagnotte ? D'où sort-elle ?

Le déficit 2015 est inférieur aux prévisions. Il s'élève à 77 milliards alors que l'on tablait plus sur 83 milliards, soit un déficit inférieur de six milliards.
Au lieu de s'en réjouir, beaucoup ont des idées pour dépenser ces six milliards (dans les collectivités locales ou baisser les impôts des ménages...). Mais il ne s'agit pas d'un excédent mais d'un moindre déficit alors que celui-ci est déjà l'un des plus élevés de la zone euro. Il faut préciser que la France est la vice championne d'Europe concernant la Dépense publique.

Il ne faut pas prendre ce sujet à la rigolade en répétant les mêmes erreurs qu'en 2.000 lorsque que Lionel Jospin était Premier ministre. Le déficit avait été inférieur d'environ 50 milliards de Francs aux prévisions, soit près de huit milliards d'euros.
Le gouvernement avait rapidement trouvé de nouvelles dépenses et multiplié les cadeaux pour que la France affiche bien le déficit prévu 2,5 %.
C'est exactement comme si quelqu'un dont le compte en banque afficherait - 6.000€ au lieu de - 8.000€, irait dépenser 2.000 euros pour redescendre à - 8.000€...

D'ailleurs, le drame, c'est que dans les têtes, il y a bien cette idée, qu'il y a une cagnotte ou du moins qu'il y aurait une cagnotte.
Ces dernières semaines, le gouvernement multiplie les dépenses comme le plan de formation des chômeurs, le dégel du point d'indice des fonctionnaires, la garantie jeune ou encore les aides à l'agriculture.
Le coût des ces mesures s'élève à trois milliards d'euros soit la moitié de cette pseudo cagnotte.
Malheureusement, à l'approche des élections, les cadeaux vont continuer à pleuvoir...


Anne Le Gall, experte innovation

Innovation : une machine capable de lire sur les lèvres

C'est le principe de la lecture labiale que l'on connait sauf que là où un être humain a du mal, hors contexte, à faire la différence entre un B, un P ou un M. Ici, la machine avec sa caméra, son système de reconnaissance visuelle et sa rapidité d'analyse parvient à capter de toutes petites variations sur le mouvement de la bouche. Elle est donc potentiellement capable de distinguer le mot Barque du mot Parc par exemple.

On est encore loin des 100% de réussite pour des mots isolés mais ce logiciel arrive à décrypter le sens d'un phrase complète ce qui est tout à fait remarquable pour une intelligence artificielle. Il a fallu trois ans de recherche pour mettre cette machine au point.

Cette machine fonctionne-t-elle avec toutes les langues ?

Pour l'instant, ce logiciel conçu par des chercheur britanniques est capable de lire de l'anglais sur les lèvres mais l'objectif évidemment, c'est de le rendre multilingue. Car au-delà du sous titrage automatique de vidéo conférence par exemple pour les personnes malentendantes, les usages potentiels de ce logiciel sont énormes.
Ses concepteurs y voient un intérêt pour les services de renseignement qui pourraient décrypter des échanges sur des vidéos quand le son n'est pas audible. Il peut aussi servir à améliorer l'arbitrage vidéo dans le sport en cas d'échange litigieux sur terrain
Surtout, en rajoutant l'image au son, cette technologie devrait aussi améliorer les commandes vocales sur les téléphones ou les ordinateurs. A l'avenir, nous pourrons sans doute donner plus efficacement et plus discrètement des ordres à un téléphone ou un robot même à voix basse, juste en bougeant les lèvres.