François Hollande prépare-t-il son émission télé et les jeunes se détournent des actions : les experts d'Europe 1 vous informent

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Les experts d'Europe 1 est une chronique de l'émission Europe matin
Partagez sur :

Antonin André, Axel de Tarlé et Anne Le Gall font le point sur l'actualité du jour.

Antonin André, expert politique

C’est le retour médiatique de François Hollande, dans une semaine le Président de la République reprend la parole sur France 2. Il n’a plus fait de média depuis le 11 février, et cette émission va ouvrir une séquence d’hyper communication.

"La meilleure com c’est la répétition d’un même message à des publics différents" Voilà le principe que l’Elysée va mettre en œuvre ces trois prochains mois. Après France 2, le président ira à la radio, répondra à la presse quotidienne régionale et reviendra sans doute à la télévision pour une nouvelle émission. "On est quatre ans après l’élection présidentielle, un an avant la prochaine, c’est le bon moment pour remettre en perspective le quinquennat, le valoriser" dixit un proche du président. L’idée c’est de démontrer que les Français en ont bavé mais qu’avec les réformes la situation s’améliore : le marché de l’immobilier qui retrouve son niveau de 2007, d’avant la crise, succès industriels avec STX par exemple moribond il y a quatre ans et en plein boom aujourd’hui.
L’émission de jeudi prochain, Dialogue citoyen c’est son nom, ce sera vraiment un face aux français avec questions/réponses avec des journalistes très en retrait. c’est le format privilégié par l’Elysée ?
Le président garde un très bon souvenir de l’émission face aux Français sur TF1 en novembre 2014 qui avait d’ailleurs fait une bonne audience, huit millions en moyenne et un pic à 10 millions. C’est la référence!
Au départ, l’Elysée privilégiait l’échange avec les Français et peu d’interventions de journalistes. Finalement, le nombre de Français a été réduit à quatre soit deux femmes et deux hommes. Trois thèmes seront évoqués : économie, terrorisme et sécurité, crise démocratique et montée du FN. La partie échange avec les journalistes a été allongée parce que le Président n’a pas seulement l’intention de défendre son bilan : il y aura des annonces.

Évidemment, c’est toujours une prise de risque une émission télé qui va durer 90 minutes et qui est très attendue. C’est quitte ou double, surtout vue la situation politique délicate du moment.
D’abord, ce qui est périlleux c’est que le format est inédit, c'est donc une prise de risque supplémentaire. Le président va essuyer les plâtres.
Ensuite, le président ne pourra pas s’appuyer sur un grand discours, un évènement particulier pour donner le ton de l’émission. On sort à peine du recul de la déchéance sans parler de la contestation sur la loi Travail qui le placent sur la défensive. L’Elysée reconnaît que la pression est forte. Certains ministres et pas les moins influents sont assez inquiets de ce que donnera l’émission.
François Hollande lui multiplie les échanges avec Ségolène Royal, Emmanuel Macron et Manuel Valls : les trois piliers sur lesquels il s’appuie pour préparer le rendez-vous.


Anne Le Gall, experte innovation

Innovation : un tableau inédit de Rembrandt

Ce tableau représente un homme barbu vêtu de noir qui porte un chapeau et une large collerette blanche. C'est du pur Rembrandt dans le style avec des compositions de couleurs sombres et un regard de trois quarts.
Sauf que c'est un ordinateur qui l'a peint ce tableau, qui l'a imprimé plus exactement. L’ordinateur l’a même imprimé avec plusieurs couches épaisses d’encre pour obtenir un effet de peinture en relief, comme à l’époque .

L’ordinateur a quand même composé le tableau alors ?

Exactement, l'ordinateur n'a pas copié un modèle existant mais il a été programmé pour inventer un tableau type du peintre hollandais à partir d’une base de données.
Pour cela, les scientifiques ont scanné 300 œuvres du peintre et les ont fait analyser par l'intelligence artificielle qui a été à la fois capable de proposer un sujet typique du peintre et d’imiter son style.
Donc, on est d'accord il n'y a pas de génie créatif ici mais l’imitation fournie par la machine impressionne comme l’a fait un autre ordinateur il y a quelques mois au Japon dans un concours littéraire.
Le roman co-écrit avec cette intelligence a fini parmi les finalistes du concours.
Là encore, on a appris à l’ordinateur à écrire en l’alimentant avec des romans à succès ce qui a permis à la machine de fabriquer son propre récit .
Alors bien sur quand c’est un ordinateur qui écrit il y a des lacunes au niveau de l’humour ou des émotions. Voilà qui est rassurant pour l’avenir artistique de l’homme.
Tout comme cette vidéo, qui tourne sur le Web, on y voit 15 robots qui entonnent la neuvième symphonie de Beethoven, le résultat est assez on va dire décalé.
Techniquement c’est très fort parce qu’en plus les robots forment physiquement une vrai chorale avec un chef d’orchestre. Artistiquement, il y a un petit problème de justesse et de rythme par rapport à la version originale.
Les véritables chanteurs ont encore de beaux jours devant eux .