Attentats : Hollande envisage de donner la Légion d'honneur aux 130 victimes

  • A
  • A
Les experts d'Europe 1 est une chronique de l'émission La matinale d'Europe 1
Partagez sur :

Axel de Tarlé, Anne Le Gall, Alex Taylor et Alexandre Kara font le point sur l'actualité du jour.

Alexandre Kara, expert politique

A l’Élysée, on s’interroge sur la manière d’honorer les victimes des attentats du 13 novembre.

C’est une réflexion qui est même très avancée puisque François Hollande voudrait distinguer l’ensemble des victimes des attentats en leur décernant la légion d’honneur à titre posthume comme le président l’avait fait pour certaines des victimes des attaques de janvier dernier.

Est-ce que le Président peut décorer l’ensemble des victimes y compris les étrangers qui sont tombés sous les balles des terroristes ?

La réponse est oui même si pour cela le Président devra faire une entorse au code la légion d’honneur mais un processus d’une telle ampleur est inédit.
François Hollande va discuter dans les prochains jours avec le Général Georgelin, le grand chancelier de la Légions d’honneur pour voir comment rendre possible cette hommage.
De toute façon, c’est François Hollande qui aura le dernier mot en tant que Grand Maître de l’ordre de la Légion d’honneur, in fine c’est lui qui décide.

Est-ce qu’il ne va pas falloir se concerter avec les familles des victimes ?

C’est pour ça que dans les prochaines semaines, L’Elysée envisage de réunir l’ensemble des familles des victimes y compris des blessés. Parce qu'après une telle tragédie, les familles ont besoin d’aides psychologiques mais aussi médicales ou financières. C’est l’ensemble de ces question que l’Elysée veut régler pour éviter qu’aucune des familles des morts ou des blessés des attentats ne se retrouvent dans des difficultés liés aux soins médicaux ou aux questions d’indemnisations.


Anne Le Gall, experte innovation

Un nouveau métier pourrait apparaître dans les 10 ans qui viennent, celui de chercheur d'or de l'espace.

Après la conquête de l'ouest Américain, voici la ruée vers l'or dans l'espace.
Une nouvelle ère vient en effet de s'ouvrir aux États-Unis depuis fin novembre, avec un texte qui donne le feu vert à l'exploitation des richesses minières spatiales.
D’après ce texten tout minerai trouvé dans l'espace par une entreprise américaine lui appartient.

Les sociétés privées d'explorations spatiale se retrouvent du coup dans les starting block. Elles pourraient lancer les premières explorations minières dès 2017.

Il y a beaucoup d'or dans l'espace ?

De l'or et pas seulement ..

Potentiellement, les astéroïdes ou la lune regorgent aussi de métaux comme le nickel ou le platine qui sont utiles dans l'industrie et l’électronique.
Toute la difficulté sera de repérer les gisements avant de les faire exploiter par des robots car sur les 1.500 astéroïdes proches de la terre, 10 % seulement serait dotés de ressources minières.
Par ailleurs, il y a une autre ressource précieuse dans l'espace, qui pourrait être exploitée, c'est l'eau qu'on peut trouver sous forme de glace dans des astéroïdes proches de la Terre.
Certaines entreprises privées imaginent déjà créer des stations de ravitaillement pour réapprovisionner les engins spatiaux en eau et carburant via l'hydrogène.


Axel de Tarlé, expert économie

EDF est expulsé du CAC 40, mais pourquoi et quelles en seront les conséquences ?

EDF va mal avec une chute de 41% depuis le 1er janvier.
Le problème de l’EPR a eu de douloureuses conséquences sur le nucléaire.
On constate également que de plus en plus de gens produisent de l’électricité à partir d’éolienne ou de panneau solaire.
Cet afflux fait chuter les prix de l’électricité ce qui est mauvais pour EDF qui est obligé d s’adapter et de vendre moins cher.

EDF était donc la lanterne rouge du CAC 40 avec la plus mauvaise performance.
Comme au football, les derniers de la Ligue 1 sont relégués en ligue 2, EDF a donc été expulsé.

Est-ce grave de ne plus être dans le CAC 40 ?

EDF va forcément perdre en visibilité.
Les fonds américains ne regardent que les meilleurs entreprises présentes au CAC 40 et ne verront donc plus EDF.
La société sera donc moins visible auprès des investisseurs, financiers et des décideurs mais surtout elle perdra en attractivité.
C’est assez symbolique mais ce n’est pas bon pour la notoriété.

Sait-on qui va remplacer EDF dans le CAC 40 ?

Toujours en prenant l’exemple des ligues de Football, quand un club quitte l’élite, un autre monte en Ligue 1.
L’entreprise qui monte dans le CAC 40 s'appelle Klépière, il s’agit d’une société immobilière qui possède des centres commerciaux. Elle était peu connue pour le moment et sera désormais bien plus exposée. On en parlera notamment désormais dans presse économique.
L’avantage du CAC 40 c’est que l’entreprise est beaucoup plus en vue.