Scandale sexuel : Kevin Spacey dans la tourmente

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Le journal du village est une chronique de l'émission Village médias
Partagez sur :

Chaque matin, Raphaëlle Baillot fait le bilan des différentes audiences télé de la veille et revient sur l'actualité médiatique.

Pour commencer le Journal du Village de Raphaëlle Baillot, les audiences Médiamétrie.

On est toujours en vacances, et ça donne quelques surprises côté audiences.

Le leader de la soirée d’hier, c’est France 2 avec la série Broadchurch qui a rassemblé 4,352 millions de téléspectateurs pour 17% de part d’audience.

Jusqu’ici tout est normal mais la chaîne qui a bien joué, c’est M6. La redif du film d’animation Astérix et le domaine des dieux, réunit 3,886 millions de téléspectateurs et 15, 7% de part de marché. Les vacances, les enfants, le dessin animé du soir, la vie quoi.

C’est un tout petit peu mieux que Joséphine Ange Gardien a 3,868 millions de téléspectateurs sur TF1.

Nous sommes le 31, l’heure de dresser le bilan des audiences du mois d’octobre.

TF1 confirme sa bonne santé. Après un bon mois de septembre, la chaîne affiche une audience globale de  20,3% du public en moyenne pour octobre. Merci le foot et merci l’interview du président.

France 2 aussi peut se réjouir, finie la baisse continue des deux dernières années. En octobre, son audience globale est passée à 13% contre 12,3 en octobre 2016. Idem pour France 3 qui progresse aussi beaucoup avec 9.5% d’audience, grâce à des soirées très performantes, comme Capitaine Marleau. En revanche, ces deux progressions des chaînes du service public coûtent cher à M6. En octobre l’année dernière, son audience globale était 10,5%, mais octobre 2017, c’est 9,7%.

Comment sont les audiences de Julia Vignali dans le Meilleur Pâtissier ?

La semaine dernière, Le Meilleur pâtissier a proposé une spéciale Halloween, et bingo : comme un joli chou au craquelin, son audience a gonflé. Bilan 3,45 millions de téléspectateurs et  14,1% de part d’audience.

Quoi de neuf dans vos écrans et vos journaux ? La réponse avec Raphaëlle Baillot et son Journal du Village.

Il joue un gros méchant dans House of Cards, le voilà à son tour pris dans la tourmente. Contrairement à ce qui était prévu, Kevin Spacey ne recevra pas d’Emmy Awards d’honneur à la fin du mois de novembre.  Et fini aussi le beau rôle, celui de Frank Underwood. Hier, Netflix a annoncé que la saison 6 d’House of Cards, actuellement en tournage, serait la dernière.

Kevin Spacey est pris dans un scandale sexuel depuis deux jours. Un acteur, Anthony Rapp, a affirmé dans la presse qu’il n’avait que 14 ans lorsque Spacey lui avait fait des avances au cours d’une soirée, en 1986.

Sa réaction, aussi a posé problème.

Spacey a posté des excuses sur Twitter, mais en a profité pour faire son coming out. Résultat, il est accusé de vouloir détourner l’attention et de nuire à la communauté gay en faisant l’amalgame entre pédophilie et homosexualité.

Aux États-Unis, il suffit donc d’une accusation dans la presse pour suspendre tous les honneurs à une star. En France, Roman Polanski s’est bien rendu hier à la Cinémathèque à Paris pour inaugurer la rétrospective en son honneur.

Autre info internationale : elle concerne un fait divers qui a beaucoup marqué cet été.

La police danoise l’a révélé hier, l’inventeur Peter Madsen, soupçonné d’avoir tué la journaliste suédoise Kim Wall à bord de son sous-marin, reconnaît désormais avoir découpé le corps.

Il nie cependant avoir tué la reporter, qui faisait  un reportage à bord de son sous-marin artisanal. Il parle d’accident, et affirme qu’elle serait morte intoxiquée au monoxyde de carbone à l’intérieur pendant que lui était dehors.

On rentre en France avec tout à fait autre chose.

Le parti Les Républicains  s’entredéchire  autour de l’idée de faire passer à la télé le débat de leurs trois candidats à la présidence du parti. On l’a appris ce weekend, Laurent Wauquiez, le favori, veut un débat en interne, et  il a un argument massue.

Résultat, les deux autres candidats Maël de Calan et Florence Portelli sont furax. Mais  ce matin, dans le Parisien, un proche de Laurent Wauquiez précise : “On n’a jamais parlé d’un débat à huis clos, si les chaînes sont intéressées, elles pourront évidemment diffuser. Mais il faut que le débat soit animé par des militants et non par les journalistes“.

Bref, le feuilleton continue. On reste dans les valeurs traditionnelles.

Après balance ton porc, voici le hashtag Montre ta croix. Un hashtag, c’est un mot clé sur les réseaux sociaux. Car oui, les cathos connectés se rebiffent depuis que le Conseil d’État a décidé de faire retirer une croix sur une statue à Ploermel dans le Morbihan. Sur twitter, des centaines d’entre eux ont posté des photos de leur croix préférée dans le paysage éternel de France de Navarre, et au-delà.

Mais attention le mot dièse est aussi récupéré par des élus frontistes et quelques identitaires. Sur le mode on enlève nos croix mais on construit des minarets.  Le Monde rappelle deux éléments importants :  la construction d’édifices religieux dépend de financements privés et n’a aucun rapport avec la décision du Conseil d’État.