Rentrée télé : quels sont les succès et les flops ?

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Le journal du village est une chronique de l'émission Village médias
Partagez sur :

Chaque matin, Raphaëlle Baillot fait le bilan des différentes audiences télé de la veille et revient sur l'actualité médiatique.

Dans le Village Médias, la vie n’est pas un long fleuve tranquille, il s’y passe toujours quelque chose. 

Ce mardi, il sera question de bilan, de saisine et de chtimis ; mais non, ne fuyez pas ça va être sympa, à commencer par les audiences.

On va ressortir le slogan qu’on a inventé, temps pluvieux, téléviseur heureux.

Hier, plusieurs émissions ont battu leur record de la saison, citons Je t’aime etc de Daphné Burki sur France 2, C dans l’air sur France 5, C à vous sur la même chaîne avec 1,13 million de téléspectateurs pour 6,1% de part de marché.

Sur TMC, Yann Barthès poursuit sur la belle dynamique qu’il affiche depuis le début de la saison, hier, Quotidien a réuni 1,473 million de téléspectateurs, plus de 6% de part de marché.

C’est même mieux que le film que TMC a diffusé après, Django unchaîned, qui a réuni 1,381 million de téléspectateurs.

On termine les audiences en saluant la santé exceptionnelle de l’amour est dans le Pré sur M6. La moyenne du programme sur tout l’été est énorme : 4,7 millions de téléspectateurs pour 22% de part de marché. C’est gros gros, surtout pour une émission qui en est à sa douzième saison.

Ce mardi, nous sommes le 3 octobre, un mois pile après la rentrée télé.

Du coup, les chaînes en profitent toujours pour communiquer à fond, enfin  quand elles réussissent bien sûr. Ce matin, par exemple, en page 5 de Libé, vous verrez une grosse pub pour la matinale de BFM TV, "record, + 18 % en un an". Et c’est vrai que la chaîne info a de quoi se réjouir. En un an, sa part d’audience moyenne est passée de 2,1 à 2,7 %.

L’autre pari réussi de la rentrée télé, c’est le 20 heures de France 2. Soir après soir, Anne-Sophie Lapix confirme sa solidité, autour de cinq millions de téléspectateurs, Elle fera sa première grande interview bilan dans Village Médias, on est très fiers, ça sera mardi prochain.

Le temps de cerveau disponible du téléspectateur n’est pas extensible, il y a bien des nouvelles émissions qui ont peine à trouver leur public.

Sur C8, William Leymergie fait déjà des ajustements pour que William à midi retrouve son souffle, sur France 2, le 19h le dimanche de Laurent Delahousse ne fait pas tout à fait les scores escomptés.

Petit focus sur l’Info du Vrai, sur Canal+. Plateau calqué sur C dans l’air, Miss Météo qui fait son sketch sans public, pas ou peu de nouveauté pour une émission qui devait faire oublier le Grand Journal… comment dire, dès le début de la saison, on sentait que l’émission aurait du mal à décoller, malgré le talent d’Yves Calvi….

À tel point que dès la mi-septembre,  les figures du groupe Canal+ ont volé au secours du talk-show . Écoutez Cyril Hanouna dans Village Médias, le 11 septembre dernier.

Ce mois ci, l’émission d’Yves Calvi a tourné autour de 150.000 téléspectateurs. Mais hier, signe rassurant, l’audience est remontée à 262.000 téléspectateurs, joli bond qui s’explique par des ajustements sur le conducteur de l’émission.

On passe à une autre actu médias, les suites du face à face Christine Angot/Sandrine Rousseau dans On n’est pas couché.

Hier, rebondissement, Marlène Schiappa, très choquée par la séquence, a saisi le CSA. Elle s’est même fendue d’une longue lettre adressé à Olivier Schramek. La secrétaire d’État chargée de l’égalité femmes hommes demande au président du CSA de regarder attentivement l’émission de Laurent Ruquier et exprime ses regrets : "À l'heure où 84.000 viols sont commis chaque année en France, et où seulement 1% des agresseurs font l'objet d'une condamnation, il est éminemment regrettable qu'une victime ayant le courage de briser le silence autour des violences sexuelles soit ainsi publiquement humiliée et mise en accusation".

On parle de droit des femmes, vous vouliez nous dire un mot d’une initiative.

Saviez-vous que dans le monde, 62 millions de filles ne vont pas à l’école ? Cette année, la fondation Elle et Hachette Romans vont publier un livre intitulé Girl Rising, du nom de ce mouvement qui milite pour l’éducation des jeunes filles. On en parle pour deux raisons : mercredi prochain, c’est la journée internationale des droits de la fille, et on peut toutes participer à une campagne virale pour soutenir Girl rising.

Comment faire ? C’est simple, vous postez une photo de vous enfant sur les réseaux sociaux avec le hashtag #62millionsdefilles et en légende vous mettez une définition de ce qu’est l’éducation. Ça ne marche que si vous êtes une femme.

On va parler d’un programme que l’on adore pour refermer le Journal du Village.

Ce soir sur France 3 en prime-time, c’est le retour de Capitaine Marleau. La dernière fois que cette fiction signée Josée Dayan a été diffusée, France 3 a réuni 6,3 millions de téléspectateurs, excusez du peu.  Ce mardi, on voulait vous parler de Corinne Masiero, l’actrice hors norme qui joue le capitaine Marleau. Elle ne fait rien comme tout le monde. Elle pose en Une de télé 7 jours sans maquillage ni retouche.

Dans Téléstar, elle balance sans ciller qu’elle a connu la drogue et la prostitution avant de découvrir le théâtre. Écoutez aussi ceci, sa réaction lorsqu’elle apprend que les lecteurs du même journal ont élu Capitaine Marleau série de l’année, c’était il y a quelques jours au festival de la fiction de la Rochelle

Mais Corrine Masiero, c’est aussi un génie du comique de situation. Josée Dayan nous l’a confirmé elle est capable d’improviser beaucoup de répliques, notamment celle-ci qu’elle a inventé spontanément en plein tournage

"Vous me prenez pour une quiche aux maroilles ?" Seule une native de Douai pouvait inventer un truc pareil.