Nicolas Sarkozy s'explique sur TF1, Médiapart réplique !

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Le journal du village est une chronique de l'émission Village médias
Partagez sur :

Chaque matin, Soizic Boisard fait le bilan des différentes audiences télé de la veille et revient sur l'actualité médiatique.

Envoyé spécial dont nous parlions ce jeudi avec Ivan Martinet, le journaliste qui a consacré un reportage au plagiat chez les comiques.

Justement, Kader Aoun, mis en cause dans ce reportage, nous a demandé un droit de réponse. Il nous a demandé de diffuser cette vidéo tournée hier matin, juste après Village Médias, par Tomer Sisley et postée sur son compte Instagram, dans laquelle il fait référence à notre émission.

On commence avec le son du jour.

Ou plutôt le nom du jour, Monsieur Bolo.

Nicolas Sarkozy l'a appelé comme ça pendant quasiment toute l'interview. C'est vrai que Gilles Bouleau ne présente que le JT le plus regardé d'Europe, on comprend qu'il ait du mal à retenir son nom.

Monsieur Bouleau, Gilles Bouleau, pugnace face à l'ancien président de la République. 25 minutes d'interview intense. Nicolas Sarkozy s'en est pris à plusieurs reprises à Médiapart, à l'origine de l'affaire du financement libyen. Il a notamment mis en doute l'authenticité d'une note des services secrets libyens appelée la note Koussa, publiée par Médiapart en 2012.
Cette note fait état d'un soutien à la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy pour un montant d'une valeur de 50 millions d'euros.

Médiapart riposte ce matin.

Médiapart rappelle que la justice lui a donné raison à deux reprises et n’a jamais remis en cause l’authenticité de ce document. Sur Twitter, son patron Edwy Plenel accuse Nicolas Sarkozy d’être "le premier diffuseur de fake news de notre pays".
Soizic : Médiapart rappelle que la justice lui a donné raison à deux reprises et n'a jamais remis en cause l'authenticité de ce document… Sur Twitter, son patron Edwy Plenel accuse Nicolas Sarkozy d’être « le premier diffuseur de fake news de notre pays ».

Ebdo c'est fini

L'aventure s'arrête brutalement, alors que le dernier numéro, le n°11 sort en kiosque ce vendredi. Trois mois après son lancement, faute de lecteurs et de financement, le magazine Ebdo cesse de paraître. Sur son site, les deux co-fondateurs, Laurent Beccaria et Patrick de saint Exupéry écrivent : "Notre projet se voulait à contre-courant de la fatalité et du déclin de la presse. Il reste le formidable espoir suscité par ce journal, ces mois intenses de préparation. Merci à vous d’avoir soutenu la presse indépendante."

Des nouvelles de Jeremstar.

On ne l'avait pas vu depuis la mi-janvier et le début du Jeremstar Gate. Pour mémoire, cette affaire dans laquelle l'un des proches du bloggeur, Pascal Cardonna surnommé Babybel est accusé de viol et de corruption de mineurs. Après deux mois de silence, Jeremstar est de retour. Sur le plateau de Quotidien, sur TMC ce jeudi soir, il parle de l'après.
Sauf que quelques minutes plus tard, en direct sur une autre chaîne c'est à dire C8, Cyril Hanouna fait une annonce .
Jeremstar a choisi de parler à Quotidien, émission de TMC et donc du groupe TF1. Une trahison pour les dirigeants de C8, groupe Canal + qui ne veulent plus de Jeremstar.

Une info pour les dingues de pub.

La nuit des publivores revient samedi soir, c'est au Grand Rex à Paris, 38e édition cette année. Une soirée événement, devenue culte, pendant laquelle les participants peuvent voir des milliers de spots de pub du monde entier. Lundi, nous parlerons publicité dans Village Médias, nous recevrons le patron d'Havas Paris Julien Carette.

Le Sidaction tout le weekend.

Mobilisation pour soutenir la lutte contre le Sida et une soirée événement sur France 2 samedi soir Spéciale chansons d’amour avec la chanson mythique du Sidaction, "Sa raison d'être" composée par Pascal Obispo, qui fête ses 20 ans et revient dans une nouvelle version.
Émission en direct du Casino de Paris, ce sera à 20h55 sur France 2 et sur TV5 Monde en simultané.


Pour faire un don au Sidaction, le 110 (numéro d’appel gratuit) ou par SMS pour faire un petit don de 5€, envoyez le mot "DON" ou "1SMS" au 92 110.