France télévisions : un mouvement de grève très suivi par les reporters de la rédaction de France 2

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Le journal du village est une chronique de l'émission Village médias
Partagez sur :

Chaque matin, Raphaëlle Baillot fait le bilan des différentes audiences télé de la veille et revient sur l'actualité médiatique.

Tous les matins, Raphaëlle Baillot nous donne les audiences télé du jour d’avant.

En access, Nagui se maintient très haut à 3,186 millions de téléspectateurs et 17,3% de part de marché pour le jeu N’oubliez pas les parole sur France 2.

Bon score pour C à Vous, France 5 réunit 1,209 million de téléspectateurs pour 7% de part d’audience.

Quotidien poursuit sa saison en grande forme avec 1,475 million de téléspectateurs et une part d’audience de 6, 2%. Sur C8, Cyril Hanouna réunit 1,265 million de fanzouzes. Cet étiage de 200.000 téléspectateurs entre les deux shows, qui se disputent la jeunesse de France, semble se maintenir au fil des journées.

En soirée, France 3 s’offre le luxe de battre TF1 : Capitaine Marleau a séduit plus de six millions de téléspectateurs pour 24,4% de part d’audience, le film Les Profs sur la Une 4,266 millions de téléspectateurs.

On termine avec les scores de Léa Salamé. Il y a quinze jours, vous receviez Édouard Philippe pour la première de la saison de l’Émission politique. Bilan ? Score solide avec 3,160 millions de téléspectateurs, soit 14,5% du public présent devant sa télévision. C’est mieux que beaucoup d’émissions de la campagne présidentielle.

Les soubresauts qui agitent la télé, la presse et le web. On commence par quelques infos, en bref.

Les excuses des Inrockuptibles, après leur couverture avec Bertrand Cantat. Ce matin, en page 6 de l’hebdo culturel, un grand texte sans photo. L’idée générale ? Mea maxima culpa. "La souffrance qu’a pu engendrer cette couverture nous a profondément touchés. À ceux qui se sont sentis blessés, nous exprimons nos sincères regrets". Le texte n’a pas de signature, il engage toute la rédaction, agitée depuis une semaine par de très intenses débats en interne.

On en sait un peu plus sur la chaîne d’info russe RT France, qui commencera à émettre en décembre.

Hier, la chaîne s’est présentée à la presse spécialisée. Pas grand-chose de nouveau sous le soleil du Kremlin, toujours pas de noms de journalistes connus qui rejoindraient l’antenne.  RT France a tout de même révélé son slogan : "Osez questionner". un sacré pied de nez : le groupe Russia Today est accusé d’être un outil de la propagande russe en France, même Emmanuel Macron l’a publiquement dénoncé, c’était en mai dernier.

On passe à l’info du jour, qui va intéresser Léa Salamé : le mécontentement des journalistes de France Télévisions.

Hier, les fidèles des journaux de France 2 n’ont pas vu Marie Sophie Lacarrau et Anne Sophie Lapix sur leur plateau habituel, vous savez ce gros plateau tout neuf avec son écran de 60 m2, mais devant un fond bleu polaire plutôt déprimant. Explication de Marie Sophie Lacarrau à la fin du 13 heures.

À noter aussi, la grève massive des journalistes du site francetvinfo. On a même vu sur les réseaux sociaux des photos de la rédaction entièrement vide.

Alors pourquoi ce mouvement de grève ? Les journalistes le disent, ils craignent de voir baisser la qualité de l’information après le non renouvellement de plusieurs CDD et les annonces de coupes dans les budgets de France Télé.

il y a eu du soutien de présentateurs ?

Francis Letellier, qui présente le Grand Soir 3, a retwitté une photo des journalistes en grève sur les marches du siège de France Télévisions, à part ça, pas grand-chose.