Décès de Johnny Hallyday : le 6 décembre restera une journée à part pour les médias français

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Le journal du village est une chronique de l'émission Village médias
Partagez sur :

Chaque matin, Soizic Boisard fait le bilan des différentes audiences télé de la veille et revient sur l'actualité médiatique.

Cette journée du 6 décembre restera à part dans l’histoire des médias français.

Johnny était sur toutes les chaînes, toute la journée.
Des clips de Johnny en boucle sur les chaînes musicales, tous les magazines culture de France 5 en access mobilisés avec une programmation spéciale de "C dans l'air", "C à vous" et "Entrée libre", soirée cinéma spéciale sur Arte, Le Parisien qui est même allé faire un reportage chez Optic 2000.
Chacun a sa manière a donc rendu hommage à l’idole, y compris 30 millions d’amis puisque la fondation a twitté. Johnny était l’invité de l’émission en 1997.

Les réseaux sociaux ont été submergés hier.

73.605 messages publiés à la minute ce mercredi matin selon la plateforme de veille Visibrain. Le terme qui revient le plus fréquemment est le mot “légende”.
Sur Google, à six heures du matin hier, 100% des recherches concernaient Johnny selon Google Trends qui mesure les tendances.
Un événement qui a donc touché le village média au sens large.
Autre exemple avec cette conférence de presse de l’OM hier après-midi. On est à la veille du match contre Salzbourg en Ligue Europa et de quoi parle-t-on ? De Johnny avec Adil Rami, le défenseur de l’OM.
Johnny qui était d’ailleurs un grand amateur de sport et notamment de la boxe et des sports mécaniques. Sur TMC, Quotidien s’en est souvenu. Ça donne Johnny Transpi, la chronique sport décalée d’Etienne Carbonnier.
Côté journaux, si les quotidiens font tous leur Une ce matin sur Johnny, tout le monde n’a pas eu le temps de réagir.
Paris Match par exemple, trop tard. Le magazine qui est sorti ce matin a Jean d’Ormesson en couverture. Du coup, Match a réussi l’exploit de boucler un numéro spécial qui sort dès demain matin en région parisienne et samedi dans toute la France.

Johnny sur toutes les chaînes et sur toutes les radios. Même dans les 20 heures, tous en éditions spéciales.

Sauf que le monde a continué de mal tourner. Alors au moment de conclure après plus d’une heure de Journal, Gilles Bouleau comme Anne Sophie Lapix prennent quelques minutes pour donner l’autre info du jour.