Au-revoir président : un employé de Twitter a désactivé le compte personnel de Donald Trump !

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Le journal du village est une chronique de l'émission Village médias
Partagez sur :

Chaque matin, Raphaëlle Baillot fait le bilan des différentes audiences télé de la veille et revient sur l'actualité médiatique.

On ouvre le Journal du Village avec les dernières nouvelles qui agitent la télé, la presse et le web.

Cette nuit, un employé du réseau social Twitter s’est offert le coup d’éclat du siècle le jour de son départ de la compagnie. On parle d’un raz-de-marée numérique. Qu’a fait ce mystérieux employé ? Il a désactivé le compte personnel de Donald Trump, @realDonaldTrump.

On parle bien du compte que le Président utilise régulièrement pour tout et n’importe quoi ? Annoncer des nominations ou passer des coups de gueules ?

Oui, ce compte depuis lequel il a réclamé, il y a tout juste deux jours, la peine de mort pour l’auteur de l’attaque de Manhattan alors que  la peine de mort n’est pas appliquée dans l’État de New-York.

Mais passons, ce n’est pas le sujet.  Cette nuit, aux alentours de minuit, ce compte mondialement connu et suivi par 42 millions de followers, a donc été désactivé pendant 11 minutes consécutives.

Il y a neuf heures, les responsables de Twitter ont d’abord parlé d’une erreur humaine. Mais deux heures plus tard, ils ont admis qu’un employé avait fait le coup et annoncé qu’une enquête interne est en cours.

Cet homme ou cette femme, on ne sait pas, est devenu instantanément le héros de tous les détracteurs de Trump, et ils sont nombreux. On sait qui c’est ?

C’est le grand jeu du moment, trouver qui est celui ou celle que des milliers de Tweets désignent comme un héros. Et pour l’instant, on n’a pas d’info, rien, sauf qu’il travaille au service client.

Pour information, Village médias prépare une émission spéciale sur Trump et les médias, ce sera mercredi avec Martin Weill de Quotidien et Melissa Bell, la correspondante à Paris de CNN International.

Europe 1 agit contre la campagne de cyberharcèlement dont Nadia Daam est victime.

Suite aux menaces et au harcèlement subi par notre chroniqueuse Nadia Daam après sa chronique du mercredi 1er novembre, Europe 1 a déposé plainte hier pour "Menace de crime contre les personnes" dans une antenne de police du 8e arrondissement de Paris.

Frédéric Schlesinger et toutes les équipes d’Europe 1 tiennent à lui renouveler leur soutien et condamnent une nouvelle fois avec vigueur toute forme de pression et menaces.

Si vous aimez le photojournalisme, vous connaissez le Worldpress

C’est le concours photo de référence. La soixantième édition a eu lieu en février dernier, mais pourquoi en parler maintenant ? Parce que traditionnellement les photos des lauréats et des participants font le tour du monde.

Et à partir de ce weekend, c’est au tour de Paris. La galerie Carla Sozzani dans le 18 e arrondissement, expose donc 150 photos  qui ont marqué l’année 2016.

Vous pourrez voir l’extraordinaire photo lauréate du grand prix du Worldpress. On y voit  un ce policier, arme à la main, qui vient juste d’assassiner l’ambassadeur russe en Turquie qui gît au sol. Quand on voit ce cliché signé du photographe turc  Burhan Ozbilici, on pense à la théorie de Robert Capa.

On passe à la télévision avec l’émission Au tableau !

Au Tableau sur C8, quand des politiques sont interviewés par des enfants, ça donne des réponses parfois moins langues de bois que dans la vie. C’est dimanche à 21 heures.

Dernière news médias : dans les kiosques ce matin, plusieurs magazines continuent de parler de la place des femmes dans notre société.

Édition spéciale pour le magazine Elle, des femmes victimes de violences conjugales témoignent à visage découvert. 

Et puis dans le Parisien Magazine, un long article intitulé Belles au Naturel. Dit comme ça ça fait quiche à mort, mais on va vous parler du combat contre les retouches photoshop, du refus de la maigreur et de la perfection. En couverture, l’actrice Marie Gillain pose sans maquillage.