Le Journal du Tour - Notre Dame des Cyclistes

  • A
  • A
Le journal du Tour est une chronique de l'émission Europe matin
Partagez sur :

L’essentiel de l’actualité du Tour présenté par Simon Ruben.

Simon, hier c’était une nouvelle étape de plat remportée au sprint par l'Allemand Kittel. Je ne veux pas critiquer mais on s’ennuie un peu non ?

C’est vrai que jusqu’à présent, seule la montagne a pu nous offrir des étapes palpitantes. Pour le reste, reconnaissons-le, les coureurs ont du mal à nous électriser. La faute à des équipes de sprinters qui empêchent les échappées de vivre leur vie. Qu’il est dur d’être libre sur le Tour. Ecoutez le dépit du français Yoan Ofredo, hier soir : parti avec un compère, il a été repris par le peloton en fin d’étape. Yoan Offredo qui propose des bonus pour les échappés, ce serait une bonne idée pour pousser les coureurs à sortir du peloton et faire preuve d’audace. Qu'il se rassure, les audacieux seront bientôt récompensés

En attendant, Simon, aujourd’hui c’est une étape très particulière sur ce Tour. Une étape, comment dire ésotérique, religieuse même !

Exactement. Nous allons passer dans les landes par Labastide D’Armagnac, c’est là que se trouve la chapelle Notre dame des Cyclistes. Un édifice du XIe siècle. Qui a vu passer des milliers d’amoureux de vélos mais aussi des professionnels venus chercher le divin soutien : Anquetil, Merckx, Hinault, Bobet, Ocaña et Richard Virenque notre consultant. Et je vous livre ces quelques mots d’un chant spécialement créé pour notre dame des cyclistes : protège et bénis notre route, préserve nous de tout abandon, toujours préserve nous du doute, vierge de la visitation.

Retour sur terre, avec l’étape à venir : aujourd’hui direction Pau pour une longue étape de plaine, plus de 203kms.

Les sprinteurs auront encore leur mot à dire. Il sera de nouveau difficile à une échappée de se faire la belle. Les coureurs eux-mêmes espèrent voir de beaux paysages pour rompre la monotonie. Mais attention, c’est le calme avant la tempête parce que cette étape doit nous mener au pied des Pyrénées. Des montagnes annonciatrices d’un nouveau grand combat pour le maillot jaune. Aujourd'hui, c'est donc le dernier jour où vous pouvez profiter d'une sieste pendant le Tour, ensuite, place au spectacle !