Journal du Tour – Le Tour prend de la hauteur

  • A
  • A
Le journal du Tour est une chronique de l'émission La matinale d'Europe 1
Partagez sur :

L’essentiel de l’actualité du Tour présenté par Simon Ruben.

Simon, nous ne reviendrons pas ce matin sur la 5ème victoire hier de Marcel Kittel, au sprint à Pau. Quelle surprise! Aujourd’hui, changement de décor : bienvenue dans les Pyrénées, avec une étape de montagne, absolument terrible !

Etape entre Pau et Peyragude. Six difficultés au programme, 214km dans la montagne, ce sera un défi physique, avec un passage à plus de 1.700m d'altitude avec ce tryptique infernal : col de Manté, port de Bales et col de Peyresourde. Le tour prend de la hauteur. Le peloton craint cette étape, écoutez d'ailleurs l'humilité, cette sorte de révérence que provoque l'étape du jour chez Romain Sicard, de l'équipe direct énergie, lui qui roule sur ses terres aujourd'hui. Romain Sicard qui essaiera de se montrer de même que beaucoup de ses coéquipiers de l’équipe direct énergie. On pense aux vétérans thomas Voeckler et pourquoi pas Sylvain Chavanel.

Parmi les français justement, il y en a un, ce matin, que vous nous conseillez de suivre : il s’agit de Warren Barguil, 25 ans et actuel meilleur grimpeur.

Le maillot à pois Waren Barguil. Le français est en forme, authentique audacieux, aujourd’hui, c’est une certitude, il va vouloir faire la course devant.

Et on imagine que la guerre pour le maillot jaune va reprendre ?

Evidemment. Avec une configuration assez claire : Chris Froome est en jaune, il est fort. Il va devoir défendre sa place. Juste derrière lui l’Italien Fabio Aru, le français Romain Bardet en challengers font devoir attaquer. Mais du côté du maillot jaune, on est plutôt serein. Pas rassurant pour les adversaires, écoutez Nicolas portal directeur sportif de Chris Froome.

Aujourd'hui Simon, on doit s'attendre à des attaques assez tôt donc ?

Oui avec des échappés dès la première difficulté, peut-être même un peu avant. Et puis c’est dans le terrible Port de Bales, à 30km de l’arrivée que les cadors vont s’affronter. La météo devrait être clémente, pas de vent et du soleil. Arrivée prévue sur les coups de 17h.

Merci Simon Ruben !