Journal du Tour – Journée de repos

  • A
  • A
Le journal du Tour est une chronique de l'émission Europe matin
Partagez sur :

L’essentiel de l’actualité du Tour présenté par Simon Ruben.

Simon, aujourd’hui c’est repos. Un repos bien mérité. En une semaine, les coureurs ont dû affronter la pluie, les fortes chaleurs, des étapes de montagnes difficiles, des chutes. Bref, une semaine éreintante !

C’est le moins que l’on puisse dire oui. Sur la seule journée d’hier, 13 abandons ! Et de nombreuses chutes, comme celle de l’un des favoris, Richie Porte. L’australien de la BMC est tombé à plus de 80km/h, venant percuté une paroi rocheuse. Traumatisme crânien, fracture de l’épaule et du bassin course terminée. Et puis il y a ceux qui, sans tomber, n’ont tout simplement pas pu rallier l’arrivée dans les temps. C’est le cas du sprinteur Arnaud Démare. Immense déception pour lui mais aussi pour son équipier Mickael Delage, qui l’a accompagné, est resté à se cotés jusqu’au bout et a donc été éliminé lui aussi
Un peu plus tôt dans la semaine il y a eu la chute de Cavendish au sprint. Le premier jour c’est Alejandro Valverde l’espagnol qui avait du abandonner suite à une chute dans le contre la montre. Beaucoup d’émotions donc cette semaine, beaucoup de frayeurs… Dans le peloton, ceux qui ont survécu à cette première semaine, je peux vous le dire, soufflent de soulagement ce matin.
Simon, cette journée de repos aujourd’hui, c’est l’occasion de tirer un bilan de cette première semaine de course, notamment en ce qui concerne le maillot jaune.
On y voit plus claire oui. D’abord, Chris Froome est là, il est fort, il est serein. On l’a vu sans équipiers hier dans la montagne, mais pas pour autant en danger. Romain Bardet, le français de l’équipe AG2R, lui aussi semble bien. Il a tenté d’attaquer hier, il voulait le maillot jaune, il veut mettre Froome sous pression. 

Et puis on peut aussi parler de Fabio Aru, fantasque et sémillant italien, vainqueur d'étape. Il semble en mesure de bousculer tout le monde.

Enfin, il y en a qui ont déjà tout perdu : Nairo Quintana, le colombien de la movistar, pas dans le coup. Lâché à deux reprises, ils est à plus de deux minutes. Idem pour Alberto Contador, double vainqueur du tour, 12e à plus de 5 minutes.

Une première semaine, Simon, qui a aussi mis des coureurs français en évidence !

Après une semaine, les français ont rapporté : deux victoires d'étapes. Au sprint avec Arnaud Démarre et en solitaire dans les monts du Jura avec Lilian Calmejane. Un maillot à pois, récupéré par Warren Barguil hier et puis Romain Bardet est dans le coup on le disait, pas loin de Froome et 3e du classement général. De bon augure pour la suite !