Des scientifiques ont retrouvé un os du Saint-Nicolas

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Le monde dans votre radio est une chronique de l'émission Europe Soir
Partagez sur :

Des scientifiques de l’université d’Oxford ont retrouvé des fragments de la dépouille du Saint-Nicolas.

  • Parce que le monde continue de tourner, voici le journal du monde. Et cette info, diffusée par des chercheurs d’Oxford (c’est sérieux, donc) : ils auraient identifié un os du Père Noël, enfin presque du Père Noël.

Oui "presque" parce qu’il s’agit plutôt de celui qui l’a inspiré : c’est Saint Nicolas, qui distribue des cadeaux aux enfants sages le 6 décembre (tiens c’est aujourd’hui !). Et donc oui, ces scientifiques ont analysé un micro-fragment osseux et leurs études ont permis de dater l’âge de cette relique, elle remonte au 4e siècle après Jésus-Christ, c’est l’époque où Saint Nicolas est mort, à Myre qui est aujourd’hui devenue la ville de Demre, en Turquie.

  • Mais qu’est ce qui permet de penser que cet os fait partie des reliques de St Nicolas ?

Ses reliques supposées ont été volées par des marins italiens au 11e siècle, officiellement pour les mettre à l’abri. Ils les rapportent à Bari, où est construite la basilique San Nicola, pour les accueillir. Il y a aussi des fragments d’os à Venise. Et puis au fil des siècles, des bouts de reliques ont été acquis dans différents endroits du monde. Quand vous cherchez un peu, vous trouvez une phalange à Saint-Nicolas-de-Port en Lorraine, un humérus à la cathédrale Saint-Nicolas de Fribourg, une relique en Belgique, à Croix-lez-Rouveroy (attestée par un document officiel de l’Eglise), etc. Le fragment étudié par les chercheurs d’Oxford (qui serait un minuscule morceau du bassin)  appartient à un prêtre qui vit aux Etats-Unis, dans l’Illinois. Si tous ces os appartiennent bien à St Nicolas, il est drôlement éparpillé. Mais il faut dire que jusqu’ici beaucoup de reliques avaient été étudiées, qui ne correspondait pas à l’époque de la mort du Saint (343).

  • Mais pourquoi tant de monde apporte une telle importance à ces reliques ?..

Pour certains, sans doute par conviction religieuse. Et ce qui est sûr en tous cas, c’est que le culte de Saint Nicolas attire beaucoup de monde. Le Vatican par exemple, l’été dernier, avait prêté des reliques à Moscou, et les Russes se sont pressés pour venir embrasser le coffre : près d’un million de personnes. D’ailleurs la Turquie, qui a repéré le bon filon, a tenté en 2010 de réclamer le retour des reliques de Bari à Demre sans succès. Et le mois dernier des archéologues turcs annonçaient avoir trouvé, sous une mosaïque, ce qu’ils pensent être le tombeau de St Nicolas. Encore un ! que d’os, que d’os Les spécialistes se demandent si ce n’est pas un coup de pub pour faire revenir les touristes. En tous cas, "chercheur à Oxford pour authentifier les reliques de St Nicolas", c’est un métier d’avenir.

  • 2e histoire, elle se déroule en Egypte : le Nil est un joyau dont on ne se moque pas,  sous peine de finir devant les tribunaux ! C’est ce qui arrive à une chanteuse populaire.

Shérine (c’est le nom de cette chanteuse) est aujourd’hui interdite de concerts dans son pays à cause d’une blague sur la pollution du fleuve ! Bonsoir Ariane Lavrilleux, vous êtes au Caire. Expliquez-nous ce qu’elle a dit pour mériter ça, cette Shérine !? 

Bonsoir, elle a lancé dans un concert, si tu bois l’eau du Nil, tu attraperas la bilharziose, c’est-à-dire une maladie qui peut être mortelle à cause des larves présentes dans l’eau. Cette blague est sortie parce que ses fans lui réclamaient un de ses tubes patriotiques, qui s’appelle "avez-vous bu l’eau du Nil ?" et c’est là qu’elle leur a répondu. Non, je vous conseille plutôt de boire de l’eau minérale ! Cette mini séquence  a enflammé les réseaux sociaux. Un avocat l’a accusé d’insulter l’Etat égyptien, un autre de terroriser les touristes. Rien que ça.

  • … et pourtant j’imagine que les égyptiens ne découvrent pas que le fleuve est pollué ?!

Non bien sûr, ses eaux huileuses sont objet de moqueries constantes ici… même si y a une expression populaire qui dit "si tu as bu une fois l’eau du Nil, tu auras l’Egypte dans le sang pour toujours" ça pose le caractère sacré ici du plus long fleuve du monde. Au point que le très réactionnaire syndicat des musiciens a décidé effectivement d’interdire tous ses concerts pour vous donner une idée, c’est comme annuler la tournée de Céline Dion ! Et elle sera jugée dans une dizaine de jour par un tribunal du Caire

  • Cette chanteuse risque la prison ! Mais enfin pourquoi l’Etat égyptien est-il si susceptible pour un fleuve, qui finalement ne lui appartient pas ?

Vous mettez le doigt sur le nœud du problème ! Depuis des mois le Nil est au cœur d’un conflit de propriété très dur entre l’Ethiopie et l’Egypte, l’Ethiopie en amont est en train de construire un grand barrage, pour produire de l’électricité ET qui va mécaniquement réduire les ressources en eaux pour les paysans égyptiens, 90% de l’irrigation vient du Nil.

Aujourd’hui l’Egypte n’arrive pas à l’empêcher, tout en répétant que le Nil une question de vie ou de mort pour elle. Donc tout ce qui touche au Nil devient ultra-sensible, même une blague.

  • Merci Ariane Lavrilleux, vous nous parliez du Caire ! En bref, en Australie, une scène hors du commun s’est produite au Parlement.

Séquence romantique le projet de loi légalisant le mariage entre personnes du même sexe venait d’être transmis à la Chambre des représentants quand un élu s’est levé et, à la tribune, s’est adressé à son compagnon qui était là. Fiancés depuis 9 ans et bientôt mariés, donc. Original, comme demande en mariage.