Au Pakistan, une jeune femme veut mettre fin aux mariages arrangés grâce à un jeu

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Le journal du monde est une chronique de l'émission Hondelatte raconte
Partagez sur :

Nashra Balagamwalaa, une jeune pakistanaise, a inventé un jeu de plateau pour lister les combines pour échapper au mariage arrangé.

La première histoire de ce journal du monde nous emmène au Pakistan...

Une jeune femme a, comme beaucoup, été confrontée à la pratique du mariage arrangé. Une pratique que Nashra Balagamwalaa, issue d’une famille conservatrice du Pakistan, espère bien bousculer. Quand elle a 18 ans, on essaye de la marier. Elle échappe à cette union forcée en réussissant à partir pour les Etats-Unis, où elle fait une école de design. Puis Nashra revient dans son pays avec cette idée : faire un jeu de société sur les mariages arrangés. Parce que c’est un sujet tabou, dit-elle et que le meilleur moyen de résoudre un problème, c’est d’abord de reconnaître qu’il existe, et donc d’en parler. Et si possible avec humour pour aborder des enjeux très sérieux.

Des astuces pour échapper au mariage. Ce jeu, c'est un jeu de plateau, il s’appelle "Arranged !", arrangé en français. Il faut faire avancer 3 jeunes filles qui essayent d’éviter "tante Rishta", l’entremetteuse, qui complote pour les marier. Vous tirez des cartes et certaines vous éloignent de la tantine. Si vous voulez poursuivre une carrière par exemple (pas bon pour le mariage ça…), vous avancez de 4 cases ! En fait, Nashra a listé les combines qu’elle avait utilisées pour échapper au mariage : comme porter une fausse alliance, être vue dans un centre commercial avec des amis garçons ou encore bronzer ou prendre du poids. Sous des airs rigolos et anodins, elle espère faire réfléchir ceux qui joueront et encourager les femmes à poursuivre leurs études.

16.000 euros levés. Tout le monde n'apprécie pas. Certains lui ont reproché de déshonorer les traditions, de leur faire honte en parlant mal de la société. Mais Nashra a eu aussi beaucoup de retours positifs et de remerciements de la part de filles pakistanaises ou indiennes. Elle espérait lever 6.000 euros sur le site de financement participatif Kickstarter, le compteur atteint déjà 16.000 euros ! Nashra compte reverser un pourcentage des recettes en faveur de l’éducation des filles au Pakistan, gage de leur indépendance pour échapper aux mariages arrangés.

 

La deuxième histoire est celle d’une disparition mystérieuse...

Une marche nationale aura lieu demain en Argentine au cri d’un slogan qui mobilise tout le pays : "où est Santiago Maldonado ?". Ce Santiago Maldonado que tout le monde cherche est un jeune homme de 28 ans, militant de la cause des indigène Mapuches. Et le 1er août dernier, il participait à un campement, une occupation de terres disputées aux indigènes par l’entreprise Benetton dans le sud du pays quand la gendarmerie a chargé violemment pour les déloger et depuis ce jour, Santiago Maldonado a purement et simplement disparu !

Une dimension nationale. L’enquête avance au ralenti. Certains témoins disent l’avoir vu être frappé et embarqué par les gendarmes. Sa famille demande des comptes aux autorités et cette histoire a pris une dimension nationale : sur internet et dans la rue, les Argentins se sont mobilisés en masse. Des milliers de personnes ont changé leur statut Facebook pour demander "Où est Santiago Maldonaldo ?". Et les manifestations se multiplient. Demain, un mois après la disparition du garçon, une grosse mobilisation est attendue à Buenos Aires.

Les traumatismes de la dictature. Si cette affaire émeut tant en Argentine, c’est parce qu’elle ravive les traumatismes de la dictature, encore très présents dans la société. Le pays ne connaît que trop bien les disparitions. Pendant la dictature militaire, entre 1976 et 1983, de très nombreux civils ont été arrêtés et torturés avant de disparaître, sans que l’on ne retrouve jamais leur corps. Selon les associations de défense des droits de l’homme, la dictature a fait 30.000 victimes. Donc aujourd’hui, lorsqu’un jeune manifestant disparaît après une intervention policière musclée, ces blessures sont immédiatement ravivées et les Argentins se lèvent et demandent des comptes à leurs dirigeants.


Deux informations en bref... 

Sexe neutre. A partir d’aujourd’hui, au Canada, les personnes qui ne s’identifient ni comme femme ni comme homme, peuvent demander que la mention « X », pour sexe neutre, soit inscrite sur leurs papiers d’identité… Une mesure pour « favoriser l’égalité pour tous les Canadiens, indépendamment de leur identité ou leur expression sexuelle », a expliqué le ministre de l’immigration, des réfugiés et de la citoyenneté…

Une pop star au Portugal. Madonna habite désormais à Lisbonne. C’est le magazine portugais Visao qui raconte qu’elle s’installe dans la capitale car son fils de 11 ans, David Banda, qu’elle avait adopté au Malawi, a été pris à l’académie de foot des jeunes du Benfica. Elle a acheté une grande maison à une trentaine de kilomètres de Lisbonne, et d’après le magazine, le jeune garçon sera scolarisé au Lycée français de Lisbonne.