Le journal des sports - Les applaudissements du gardien italien pour la Marseillaise

  • A
  • A
Le journal des sports est une chronique de l'émission La matinale d'Europe 1
Partagez sur :

L’essentiel de l’actualité sportive présenté par Jérôme Lacroix.

Les Bleus du foot avaient de l'essence !    

Et ils ont fait le plein de confiance, alors que mardi, se profile en Biélorussie, le premier match de la campagne de qualificaton pour le Mondial 2018. Hier soir, c'est en Italie, match amical, que les vice-champions d'Europe ont retrouvé en sélection le terrain et, la victoire (3 buts à 1). Les buteurs sont Martial et Kurzawa, premières réalisations en sélection, ainsi que Giroud. Mais le fait important du match s'est produit juste avant le coup d'envoi : les sifflets et les huées de certains supporters italiens qui couvrent "La Marseillaise". Une dizaine de secondes plus tard les sifflets se sont transformés en applaudissement. Que s'est-il passé ? C'est le capitaine et gardien de la sélection italienne, Gianluigi Buffon, icône de l'autre côté des Alpes qui, courroucé par les sifflets a applaudi. Ses partenaires sur le terrain l'ont suivi, puis la grande majorité des spectateurs. Ce matin sur Europe 1, le président de la FIFA, Gianni Infantino tient à saluer l'initiative du gardien italien, mais aussi, de fustiger les perturbateurs.

Par ailleurs, également hier, la défaite de la Belgique.

Un revers pour la première de Thierry Henry au sein du staf belge depuis peu... Défaite à Bruxelles 2-0 face à l'Espagne. Nouvelle déconvenue pour les Néerlandais battus eux aussi à domicile par le Grèce 2 buts à 1. Le foot en France, ce sont ces applaudissements à Nice pour le premier entraînement hier de l'attaquant star Mario Balotelli. Peut-être sera-t-il sur le terrain dimanche 11, prochaine journée de Ligue 1 face à Marseille.  

Le mot sport du jour, quel est-il ?    

"Regrets" : côté Français, les tennismen Gilles Simon et Jérémy Chardy peuvent en nourrir de lourds après leurs éliminations respectives cette nuit à New York, de l'US Open, dès le deuxième tour. Simon a longuement bataillé face à l'Italien Lorenzi avant de s'incliner en 5 manches. Chardy a mené face au Bulgare Dimitrov avant de lui aussi s'incliner...    

On finit avec votre petite histoire du jour.

Au Népal on ne plaisante pas avec l'alpinisme, importante source de revenus, comme nous le raconte Le Monde. C'est l'histoire de deux grimpeurs indiens qui avaient prétendu être monté tout en haut de l'Everest. Photos à l'appui... Mais après tout une enquête, il s'est avéré que ces clichés étaient faux. Conséquence : ils viennent d'être interdits de gravir le sommet mythique pour une durée de 10 ans par le département népalais du tourisme.